FIFA21 – COMMENT MIEUX JOUER ? ASTUCES !

Bonjour à vous les Futeux ? Combien d’entre vous rêve de s’améliorer ? De réussir à franchir un palier sur Fut Champions ou en Divisions Rivals ? Ou, tout simplement, réussir à mettre un score à un de vos amis ? Aujourd’hui je vais essayer de vous aider en vous donnant 2-3 petites techniques, astuces, pour vous permettre de vous améliorer sur FIFA21 !

1 – ASTUCE GARDIEN

Dans un premier temps, faite « Start » en plein match, ou tout simplement en amont dans vos paramètres.

Dans paramètre, vérifié la sous-partie « Assistance Arrêts ». Il y a de forte chance que cette partie soit en « Manuel », d’où la raison de pourquoi votre gardien devient une « passoire ». N’oubliez pas de régler cette partie en « Assisté », ce qui va permettre à votre gardien de faire des arrêts automatiquement, sans que vous ayez à la contrôler systématiquement. Dans les autres FIFA, cette partie était réglée automatiquement en « Assisté », mais plusieurs utilisateurs se retrouvent avec le gardien en « Manuel » lors de l’utilisation au début de FIFA21.

2 – LES DISPOSITIFS

D’après ce que j’ai pu voir et comprendre de la méta de ce FIFA21 à force de jouer, les dispositifs à 2 buteurs sont très performants et efficaces. Donc voici quelques dispositifs, que je conseille :

4-3-1-2 : Dispositif qui va vous permettre de bien gérer et temporiser le jeu. Pour les personnes qui aiment construire et bien gérer le jeu de passes. Car, comme vous le voyez, il n’y a pas d’ailier donc à moins d’avoir des MC ultra rapide, ou une montée avec vos DG/DD, vous ne pourrez que très rarement faire de longues courses sur les ailes. Mais, vous aurez un bloque solide au milieu de terrain pour le jeu de passe. Je recommande 2 MC, plutôt complets avec des stats homogènes pour vous permettre une plus grande optimisation au milieu de terrain. Et un joueur, qui sera plus MDC, pour une plus grande solidité proche de votre défense.

4-1-2-1-2 (2) : Ce dispositif va se rapprocher grandement du 4312. Plus grande mobilité au milieu du terrain, jeu de passes courts entre vos milieux et buteurs, ce qui va permettre de privilégier les « Une-Deux » pour un jeu rapide et en même temps une canalisation au milieu de terrain pour la temporisation du jeu.

4-4-2 : Grand classique sur FUT20, ce dispositif revient à l’ordre du jour. Permets de jouer sur les ailes, 2 buteurs pour une plus grandes efficacités. Vos 2 ailiers peuvent revenir vers l’arrière pour solidifier votre bloque défensif pour venir prêter soutiens à vos deux MC/MDC.

4-2-2-2 : Un de mes dispositifs préféré, c’est un dispositif très complet à mon sens. Un peu comme le 442, mais des ailiers plus offensifs et centrés au centre du terrain. Bloque plus complet en attaque comme bloque complet en défense. On y retrouve un peu les mêmes aspects que le 442, mais plus solides à mon sens. Après, c’est les goûts et les couleurs.

4-2-3-1 : Le grand classique, toujours au gout du jour. Vous le connaissez, plus besoin de le présenter. Bloque solide au milieu avec vos 2 MDC, un MOC qui peut monter, descendre pour vous permettre d’avoir plusieurs solutions en phase offensive comme défensive en fonction des instructions. Des ailiers qui vont vous permettre de jouer dans les couloirs et multiplier les centres et les passes. Ainsi qu’un Bu qui peut avoir le rôle de pivot ou d’un pur numéro 9 pour la finition.

4-4-1-1 (2) : Dispositif peut utiliser mais très efficace. Il se rapproche du 4231 mais avec un bloque un peu plus haut pour des phases offensives plus poussé. Attention sur les contres à ne pas négliger la défense.

3 – LES TACTIQUES PERSO

Comme dit dans le titre, une tactique perso doit être propre à vous-même. A vous de voir comment vous souhaitez jouer, si vous êtes plus quelqu’un qui construit, ou bien tout sur la contre-attaque, plutôt quelqu’un qui joue vite à coup de « Une-deux ». Fin bref, vous m’avez compris, c’est à force de jouer que vous peaufinerez votre tactique perso propre à vous. Sachant que personne ne vous connaît mieux que vous-même, (à part votre mère peut-être). Mais je vais quand même vous présenter 1-2 tactiques perso très efficaces avec cette Méta :

Le pressing après une perte de balle ! Très cheat dans cette méta de FIFA21, cette tactique défensive va faire que vos joueurs pressent vers le porteur du ballon en cas de perte de balle. Sachant qu’il y a énormément de contre favorable et de perte de balle inexplicable, ce style permet de vite récupérer en ballon en cas d’erreurs. (Sachant que l’adversaire aussi peut perdre rapidement le ballon ce pressing permet une optimisation à la récupération).

Concernant les barres en largueurs, etc… Comme je dis ça sera propre à vous-même. Personnellement, je privilégie 5 barres en largeur et toujours 1 barre de moins pour le reste pour une plus grande homogénéité.

Voici ma technique perso. J’ai tendance à privilégier « l’équilibre » en défense surtout pour le milieu de terrain. Cela évite la fatigue de mes joueurs et ça me permet de temporiser à ma convenance en fonction de phases offensives et défensives. Ainsi que « Possession » car je suis quelqu’un qui préfère garder le ballon, temporiser le jeu, voir toutes les opportunités, options, qui se présentent à moi et surtout de juger le style de jeu de mon adversaire sans me précipiter sans raison, et d’adapter mon jeu en fonction.

4 – INSTRUCTIONS

Encore une fois, les instructions données à vos joueurs restent personnelles. Mais je peux toujours vous donner 2-3 petites astuces en amont, pour en aval, juger et d’adapter à votre convenance.

« Rester derrière en attaque ». Classique pour vos arrières, rien de nouveau ou d’innovant, mais toujours efficace. Comme le nom l’indique, ça permet à vos défenseurs de rester derrière en défense lors des phases offensives pour éviter qu’ils montent trop et vous prendre des contre attaques. Sachant qu’on sait que sa cour très vite sur les ailes avec des Salah, Mané, Neymar and co…

Pour les MDC : 1 avec « Rester derrière en attaque » et « Couper les lignes de passes » et un autre avec seulement « Rester derrière en attaque ».

Pour mes joueurs offensifs je ne touche rien, je laisse telle quelle. Ce qui me permet d’avoirs plusieurs solutions en phase offensives pour jamais faire la même tactique à chaque fois.

5 – STATISQUES DEFENSEUR

Voici les statistiques, qui, pour moi, sont primordiales et à regarder en priorité dans le choix d’un défenseur.

  • La Force : Le physique est important pour vos défenseurs… Solidité lors des contacts offensifs, c’est une stat très importante pour éviter de retrouver votre défenseur dans les tribunes au moindre contact.
  • Lucidité Défensive : Une des stats les plus importantes pour moi. Cette stat juge le positionnement de votre défenseur lors de phases offensifs de l’adversaire et permet une optimisation du placement de votre défenseur.
  • Tacle Debout : Voilà, rien de nouveau, toujours aussi importante pour reprendre le ballon dans les pieds de l’adversaire, sans pour autant faire de faute.
  • La Réactivité : Avoir un défenseur avec une bonne réactivité, évite que votre défenseur ne réagisse trop tard quand il faut défendre, récupérer le ballon ou tout simplement se retourner ou relancer rapidement.
  • Calme : Stat bien oublié des joueurs. Ça évite que votre défenseur « bégaye » ou qu’il fasse des fautes inutilement, ou qu’il relance mal par panique.

6 – STATISTIQUE MDC

Lors de cette méta sur ce FUT21, les MDC sont moins efficaces ou à l’ordre du jour, mais néanmoins il ne faut pas les négliger, donc voici les statistiques primordiales, importante, pour des MDC efficace.

  • Avoir un MDC bon en passes et très importante. Quand vous devez relancer rapidement, que vous devez faire un jeu de passe court pour combinés avec vos attaquants, si vous avez un MDC nul en passe ça va vous faire vriller et surtout permettre à l’adversaire de contre-attaquer.
  • Réactivité, calme : Comme pour un défenseur, stats très importantes. Je vous laisse revenir plus haut pour avoir les détails.
  • Les stats défensives : lucidité et tacles debout sont aussi très importantes. Pourquoi en orange? Tout simplement que j’estime qu’un MDC avec des bonnes stats physiques et plus importantes que de bonne stat défensive. Tout simplement car il est davantage au coeur du jeu, qu’il va être au contact constamment, et avoir un joueur qui tient sur les pieds est primordial.
  • Les stats physiques : Comme expliqués plus haut, ce sont pour moi les stats les plus importantes pour un pur MDC.

Bien évidemment tout ce que je viens de vous énoncer dans cet article sont adaptables en fonction de vous, de votre style de jeu, ressentis, façon de jouer et/ou de vos envies !

N’hésitez pas à nous poser toutes les questions que vous voulez directement sur notre Twitter ou sur notre Discord ! On se fera un plaisir d’y répondre et de vous aider.

FIFA21 – TOP 7 STARTER SQUAD ! « LOW COST » !

C’est le jour J ! La sortie OFFICIELLE de FIFA 21 est arrivée. Qui dit début de FIFA Ultimate Team, dit création de sa première équipe. On a beau dire, ça reste un moment excitant. C’est le moment de tester des petits joueurs qu’on n’aurait pas testé habituellement. De plus, on sait très bien qu’une multitude de cartes spéciales vont vite arriver et que notre team va très vite évoluer. De ce fait, je vous propose différentes équipes, jusqu’à 33-35K max, pour vous permettre de kiffer au début du jeu et surtout de monter progressivement en Rivals / Clash d’équipe et, pourquoi pas votre premier Fut Champion.

PS : Les prix indiqués sont approximatifs et peuvent très vite évoluer avec le cours du marché. Privilégié les enchères ! Ainsi que la compo de base est là pour le max de collectif, à vous de jouer ainsi ou comme vous le souhaitez IG.

1 – PREMIER LEAGUE STARTER SQUAD

PRIX : 22.700 sur PS4 25.800 sur XBOX

Explication : Vous le voyez au niveau des stats il n’y a que des joueurs « solide » à chaque poste. Pour les ailiers un peu « limite » au niveau des frappes mais on est au début du jeu. Beaucoup de vitesse donc davantage de possibilité pour les passes, les profondeurs et les appels dans le dos de La défense. Watkins en BU à la place d’Antonio ou de Calvet tout simplement pour les 4* en MP (important). Possibilité de prendre le boost si vous avez + de crédit.

2 – LIGA STARTER SQUAD

PRIX : 33.000 sur PS4 34.100 sur XBOX

Explication : Carrasco double 4* et des bonnes stats en frappe ainsi que 90 en agilité, est le meilleur AG en Liga en début du jeu. Portu rapide, bonne frappe, physique. Canales très bon pour un MOC, meilleur et moins cher que Coutinho. La défense rapide et physique. Gardien grand de taille, une des caractéristiques les plus importantes.

3 – SERIE A STARTER SQUAD

PRIX : 27.800 sur PS4 et 27.050 sur XBOX

Explication : Muriel meilleur BU « low cost », rapide, bonne finition et bon en dribbles. Ribery, double 5* ainsi que bon en passe et en dribbles, important pour un MOC. Bruno peres un des meilleurs DD en Serie A. Gardien très grand ainsi que de très bon réflexe. Monica très bon suppléant à Théo Hernandez.

4 – BUNDESLIGA STARTER SQUAD

PRIX : 32.750 sur PS4 et 33.500 sur XBOX

Explication : Un des meilleurs Duo de BU en Bundes. Brandt top en MOC via les passes et le dribble. Kohr petite pépite en MDC/MC rapide et physique et bonne taille. Can MDC parfait. La Défense très bon physiquement. Gardien complet et très grand.

5 – LIGUE 1 STARTER SQUAD

PRIX : 26.300 sur PS4 et 30.700 sur XBOX

Explication : Simon double 4*, rapide, agilité et très bon en équilibre : très important pour les ailes. David, rapide et 5* en MP, pour un BU parfait. Sanches et Sanson MDC/MC très complet. Kamara et Atal très bon latéraux avec 5* de MP pour Atal. Merci au jeu d’avoir baissé en note générale Kimpembe, car stats amélioré, général baissé donc moins cher mais toujours très bon sur le terrain! Ainsi que Bénitez, avec de très bonnes stats globales, et une bonne taille.

6 – HYBRID 1 STARTER SQUAD

PRIX : 33.150 sur PS4 et 27.550 sur XBOX

Explication : Compo 4231 idéals. Alex Teixeira un des meilleurs BU low cost tous championnats confondus, rapide, double 4* et 91 en agilité. Talisca parfait pour un MOC, Paulinho et Fernando solide en MDC. Nkajima double 4*, rapide, 94 agilités et équilibre. Salvio 5* GT et 4* MP, rapide. Buffarini, rapide, agilité et physique avec 94 en endurance et 87 en agressivité qui fait de lui un très bon latéral. Opara, les stats parlent d’elles-mêmes, avec une grande taille. Long, rapide et physique. Telles, toujours aussi bon dans Fifa.

7 – HYBRID FINISH STARTER SQUAD

PRIX : 33.450 sur PS4 et 33.500 sur XBOX

EXPLICATION : Dans un premier temps pour moi c’est la meilleure Equipe de départ pour FUT21 ! Vous pouvez inverser Johnathan en BU et Acheampong sur le côté. La doublette du Ghana, valeur sûre en début de FIFA, rapide, agile et équilibre. Avec double 4* pour Boateng. Comme dit précédemment Alex Teixeira un des meilleurs. Johnathan, 5* en MP, parfait pour un Bu et 4* en GT, et très bon physiquement. Wakaso, carte argent ? Et alors ! Les stats parlent d’elles-mêmes également, et très sous côté : Rapide, agile avec 86 en équilibre, et très physique avec 88 en agressivité, parfait en MDC. Paulinho parfait aussi. Le duo de Brugge : Clinton Mata, Rapide ainsi que 87 en agilité pour un DC, et surtout 94 en endurance. Deli, or non rare, et? Pour le lien, oui, mais 1m92, et surtout physique avec 85 de force. Maehle, très rapide, bonne taille, avec aussi 94 en endurance, important pour un latéral. (possibilité de changer avec Aurelio Buta, mais je préfère Joakim Maehle car + physique.) Pour finir, quoi de mieux qu’un grand gardien avec Mignolet, 1m93, et des stats bien complètes.

On arrive à la fin de cette équipe où je vous présentes 7 équipes pour commencer en beauté sur FUT21 ! Bien évidemment, je le répète, les prix indiqués sont anecdotiques, et sont susceptibles d’énormément variés. Donc privilégié au max les enchères, il y a des coûts à faire. De plus, si vous voulez un avis, totalement personnel, mon équipe préférée et l’hybride 7. Très complètes, très originales avec des petites pépites qu’on n’a pas l’habitude de croiser.

FIFA 21- LIGUES ET ÉQUIPES PRÉSENTENT DANS LE JEU

Jouez avec une authenticité inégalée dans FIFA 21 avec plus de 17 000 joueurs et plus de 700 équipes aux côtés de plus de 90 stades et de plus de 30 ligues qui vous offrent l’expérience la plus réaliste du jeu au monde.

FIFA 21 est le seul endroit où vous pouvez bénéficier d’un accès exclusif aux plus grandes compétitions du monde, notamment l’UEFA Champions League, l’UEFA Europa League, la CONMEBOL Libertadores, la CONMEBOL Sudamericana, la Premier League, la Bundesliga et LaLiga Santander.

Consultez la liste complète des ligues et clubs dans FIFA 21 ci-dessous.

ARGENTINE

LIGA PROFESIONAL DE FÚTBOL

  • Aldosivi
  • Argentinos Jrs.
  • Arsenal
  • Atlético Tucumán
  • Banfield
  • Buenos Aires **
  • Central Córdoba
  • Colón
  • Defensa
  • Estudiantes
  • Gimnasia
  • Godoy Cruz
  • Huracán
  • Independiente
  • Lanús
  • Newell’s
  • Núñez **
  • Patronato
  • Racing Club
  • Rosario Central
  • San Lorenzo
  • Talleres
  • Unión
  • Vélez Sarsfield

AUSTRALIE

A-LEAGUE

  • Adelaide United
  • Brisbane Roar
  • Central Coast
  • Macarthur FC
  • Melb. Victory
  • Melbourne City
  • Newcastle Jets
  • Perth Glory
  • Sydney FC
  • Well. Phoenix
  • Western United
  • WS Wanderers

AUTRICHE

Ö. BUNDESLIGA

  • Admira Wacker
  • FK Austria Wien
  • LASK
  • RB Salzburg
  • SCR Altach
  • SK Rapid Wien
  • SK Sturm Graz
  • SKN St. Pölten
  • SV Ried
  • TSV Hartberg
  • Wolfsberger AC
  • WSG Tirol

BELGIQUE

1A PRO LEAGUE

  • K Beerschot VA
  • Cercle Brugge
  • Club Brugge
  • Excel Mouscron
  • KAA Gent
  • KAS Eupen
  • KRC Genk
  • KV Kortrijk
  • KV Mechelen
  • KV Oostende
  • OH Leuven
  • Royal Antwerp FC
  • RSC Anderlecht
  • Sint-Truiden
  • Sp. Charleroi
  • Standard Liège
  • Waasl. Beveren
  • Zulte Waregem

BRÉSIL

  • Athletico-PR
  • Atlético Mineiro
  • Atlético-GO
  • Bahia
  • Botafogo
  • Ceará SC
  • Coritiba
  • Fluminense
  • Fortaleza
  • Goiás
  • Grêmio
  • Internacional
  • Oceânico FC**
  • Santos

CHINE

CSL

  • Beijing Guoan
  • Chongqing SWM
  • Dalian Pro
  • Guangzhou
  • Guangzhou R&F
  • Hebei CFFC
  • Henan Jianye
  • Jiangsu Suning
  • Qingdao Huanghai
  • Shandong Luneng
  • Shanghai Shenhua
  • Shanghai SIPG
  • Shenzhen Kaisa
  • Shijiazhuang
  • Tianjin TEDA
  • Wuhan Zall

DANEMARK

3F SUPERLIGA

  • Aalborg BK
  • Aarhus AGF
  • AC Horsens
  • Brøndby IF
  • FC København
  • FC Midtjylland
  • FC Nordsjælland
  • Lyngby BK
  • Odense BK
  • Randers FC
  • SønderjyskE
  • Vejle Boldklub

ANGLETERRE

PREMIER LEAGUE

  • Arsenal
  • Aston Villa
  • Brighton
  • Burnley
  • Chelsea
  • Crystal Palace
  • Everton
  • Fulham
  • Leeds United
  • Leicester City
  • Liverpool
  • Manchester City
  • Manchester Utd
  • Newcastle Utd
  • Sheffield Utd
  • Southampton
  • Spurs
  • West Brom
  • West Ham
  • Wolves

EFL CHAMPIONSHIP

  • AFC Bournemouth
  • Barnsley
  • Birmingham City
  • Blackburn Rovers
  • Brentford
  • Bristol City
  • Cardiff City
  • Coventry City
  • Derby County
  • Huddersfield
  • Luton Town
  • Middlesbrough
  • Millwall
  • Norwich
  • Nott’m Forest
  • Preston
  • QPR
  • Reading
  • Rotherham Utd
  • Sheffield Wed
  • Stoke City
  • Swansea City
  • Watford
  • Wycombe

EFL LEAGUE ONE

  • Accrington
  • AFC Wimbledon
  • Blackpool
  • Bristol Rovers
  • Burton Albion
  • Charlton Ath
  • Crewe Alexandra
  • Doncaster
  • Fleetwood Town
  • Gillingham
  • Hull City
  • Ipswich
  • Lincoln City
  • MK Dons
  • Northampton
  • Oxford United
  • Peterborough
  • Plymouth Argyle
  • Portsmouth
  • Rochdale
  • Shrewsbury
  • Sunderland
  • Swindon Town
  • Wigan Athletic

EFL LEAGUE TWO

  • Barrow
  • Bolton
  • Bradford City
  • Cambridge Utd
  • Carlisle United
  • Cheltenham Town
  • Colchester
  • Crawley Town
  • Exeter City
  • Forest Green
  • Grimsby Town
  • Harrogate Town
  • Leyton Orient
  • Mansfield Town
  • Morecambe
  • Newport County
  • Oldham Athletic
  • Port Vale
  • Salford City
  • Scunthorpe Utd
  • Southend United
  • Stevenage
  • Tranmere Rovers
  • Walsall

FRANCE

LIGUE 1 UBER EATS

  • Angers SCO
  • AS Monaco
  • ASSE
  • Bordeaux
  • Dijon FCO
  • FC Lorient
  • FC Metz
  • FC Nantes
  • LOSC
  • Montpellier
  • Nîmes Olympique
  • OGC Nice
  • OL
  • OM
  • Paris SG
  • RC Lens
  • Rennes
  • Stade Brestois 29
  • Stade de Reims
  • Strasbourg

LIGUE 2 BKT

  • AC Ajaccio
  • AJ Auxerre
  • Amiens SC
  • Châteauroux
  • Clermont
  • EA Guingamp
  • FC Chambly
  • FCSM
  • Grenoble
  • Havre AC
  • Nancy
  • Niort
  • Paris FC
  • Pau FC
  • Rodez AF
  • SM Caen
  • Toulouse FC
  • Troyes
  • USL Dunkerque
  • VAFC

ALLEMAGNE

BUNDESLIGA

  • 1. FC Köln
  • 1. FSV Mainz 05
  • Bielefeld
  • Dortmund
  • FC Augsburg
  • FC Bayern
  • FC Schalke 04
  • Frankfurt
  • Hertha Berlin
  • Leverkusen
  • M’gladbach
  • RB Leipzig
  • SC Freiburg
  • TSG Hoffenheim
  • Union Berlin
  • VfB Stuttgart
  • VfL Wolfsburg
  • Werder Bremen

BUNDESLIGA 2

  • 1. FC Heidenheim
  • 1. FC Nürnberg
  • Braunschweig
  • Düsseldorf
  • Erzgebirge Aue
  • FC St. Pauli
  • Greuther Fürth
  • Hamburger SV
  • Hannover 96
  • Holstein Kiel
  • Jahn Regensburg
  • Karlsruher SC
  • SC Paderborn 07
  • SV Darmstadt 98
  • SV Sandhausen
  • VfL Bochum
  • VfL Osnabrück
  • Würzburg

3. LIGA

  • 1. FC Magdeburg
  • 1860 München
  • Dynamo Dresden
  • FC Bayern II
  • FC Ingolstadt
  • FSV Zwickau
  • Haching
  • Hallescher FC
  • Hansa Rostock
  • Kaiserslautern
  • KFC Uerdingen
  • MSV Duisburg
  • Saarbrücken
  • SC Verl
  • SV Meppen
  • SV Waldhof
  • SVWW
  • Türkgücü
  • VfB Lübeck
  • Viktoria Köln

IRLANDE

SSE AIRTRICITY LGE

  • Bohemian FC
  • Cork City
  • Derry City
  • Dundalk
  • Finn Harps
  • Shamrock Rovers
  • Shelbourne
  • Sligo Rovers
  • St. Pats
  • Waterford FC

ITALY

SERIE A TIM

  • Atalanta
  • Benevento
  • Bologna
  • Cagliari
  • Crotone**
  • Fiorentina
  • Genoa
  • Hellas Verona
  • Inter
  • La Spezia**
  • Lazio
  • Milan
  • Napoli
  • Parma
  • Piemonte Calcio**
  • Roma FC**
  • Sampdoria
  • Sassuolo
  • Torino
  • Udinese

JAPON

MEIJI YASUDA J1

  • Cerezo Osaka
  • F.C. Tokyo
  • Gamba Osaka
  • H.Consa.Sapporo
  • Kashima Antlers
  • Kashima Reysol
  • Kawasaki-F
  • Nagoya Grampus
  • Oita Trinita
  • S-Hiroshima
  • Sagan Tosu
  • Shimizu S-Pulse
  • Shonan Bellmare
  • Urawa Reds
  • Vegalta Sendai
  • Vissel Kobe
  • Yokohama F・M
  • Yokohama FC

CORÉE REPUBLIC

K LEAGUE 1

  • Busan IPark
  • Daegu FC
  • FC Seoul
  • Gangwon FC
  • GwangJu FC
  • Incheon United
  • Jeonbuk Hyundai
  • Pohang Steelers
  • Sangju Sangmu
  • Seongnam FC
  • Suwon Samsung
  • Ulsan Hyundai

SÉLECTION NATIONALE HOMMES

  • Argentina
  • Australia
  • Austria
  • Belgium
  • Bolivia **
  • Brazil (Authentic kits and badges, generic players)
  • Bulgaria **
  • Cameroon **
  • Canada
  • Chile
  • China PR
  • Colombia **
  • Côte d’Ivoire **
  • Czech Republic
  • Denmark
  • Ecuador ** (Generic kits and crests and generic players)
  • Egypt **
  • England
  • Finland
  • France
  • Germany
  • Greece
  • Hungary **
  • Iceland
  • India ** (Generic kits and crests and generic players)
  • Ireland
  • Italy**
  • Mexico
  • Netherlands
  • New Zealand
  • Northern Ireland
  • Norway
  • Paraguay **
  • Peru **
  • Poland
  • Portugal**
  • Romania
  • Russia
  • Scotland
  • Slovenia **
  • South Africa **
  • Spain
  • Sweden
  • Switzerland **
  • Turkey
  • United States
  • Uruguay ** (Generic kits and crests and generic players)
  • Venezuela **
  • Wales

MEXIQUE

LIGA BBVA MX

  • América
  • Atlas
  • Atlético de San Luis
  • Cruz Azul
  • FC Juárez
  • Guadalajara
  • León
  • Mazatlán FC
  • Necaxa
  • Pachuca
  • Puebla
  • Pumas
  • Querétaro
  • Rayados
  • Santos Laguna
  • Tigres
  • Tijuana
  • Toluca

PAYS BAS

EREDIVISIE

  • ADO Den Haag
  • Ajax
  • AZ
  • FC Emmen
  • FC Groningen
  • FC Twente
  • FC Utrecht
  • Feyenoord
  • Fortuna Sittard
  • Heracles Almelo
  • PEC Zwolle
  • PSV
  • RKC Waalwijk
  • SC Heerenveen
  • Sparta Rotterdam
  • Vitesse
  • VVV-Venlo
  • Willem II

NORVÈGE

ELITESERIEN

  • Aalesunds FK
  • FK Bodø/Glimt
  • FK Haugesund
  • IK Start
  • Kristiansund
  • Mjøndalen IF
  • Molde FK
  • Odds BK
  • Rosenborg BK
  • Sandefjord
  • Sarpsborg 08
  • SK Brann
  • Stabæk Fotball
  • Strømsgodset IF
  • Vålerenga Fotball
  • Viking FK

POLOGNE

PKO EKSTRAKLASA

  • Cracovia
  • Górnik Zabrze
  • Jagiellonia
  • Lech Poznań
  • Lechia Gdańsk
  • Legia Warszawa
  • PGE Stal Mielec
  • Piast Gliwice
  • Podbeskidzie
  • Pogoń Szczecin
  • Raków Częstochowa
  • Śląsk Wrocław
  • Warta Poznań
  • Wisła Kraków
  • Wisła Płock
  • Zagłębie Lubin

PORTUGAL

LIGA NOS

  • Belenenses
  • Boavista FC
  • CD Tondela
  • Farense
  • FC Famalicão
  • FC Porto
  • Gil Vicente
  • Marítimo
  • Moreirense FC
  • Nacional
  • Paços Ferreira
  • Portimonense SC
  • Rio Ave FC
  • Santa Clara
  • SC Braga
  • SL Benfica
  • Sporting CP
  • V. Guimarães

RESTE DU MONDE

  • AC Monza
  • AEK Athens
  • Al Ain FC
  • Brescia
  • Chievo Verona
  • CSKA Moscow
  • Dinamo Zagreb
  • Dynamo Kyiv
  • Empoli
  • HJK Helsinki
  • Kaizer Chiefs
  • Lecce
  • Lokomotiv Moscow
  • Olympiacos CFP
  • Orlando Pirates
  • Panathinaikos
  • PAOK
  • Shakhtar Donetsk
  • Slavia Praha
  • Sparta Praha
  • Spartak Moscow
  • SPAL
  • Viktoria Plzeň
  • Soccer Aid
  • adidas All-Star
  • MLS All Stars

ROUMANIE

LIGA I

  • Academica
  • Astra Giurgiu
  • CFR 1907 Cluj
  • Chindia
  • FC Argeș
  • FC Botoşani
  • FC Dinamo 1948
  • FC Hermannstadt
  • FC Viitorul
  • FC Voluntari
  • FCSB
  • Gaz Metan Mediaș
  • Politehnica Iaşi
  • Sepsi OSK
  • Univ. Craiova
  • UTA Arad

ARABIE SAOUDITE

MBS PRO LEAGUE

  • Abha Club
  • Al Adalah
  • Al Ahli
  • Al Faisaly
  • Al Fateh
  • Al Fayha
  • Al Hazem
  • Al Hilal
  • Al Ittihad
  • Al Nassr
  • Al Raed
  • Al Shabab
  • Al Taawoun
  • Al Wehda
  • Damac FC
  • Ettifaq FC

ECOSSE

SCOTTISH PREM

  • Aberdeen
  • Celtic
  • Dundee United
  • Hamilton
  • Hibernian
  • Kilmarnock
  • Livingston
  • Motherwell
  • Rangers
  • Ross County
  • St. Johnstone
  • St. Mirren

ESPAGNE

LALIGA SANTANDER

  • Athletic Club
  • Atlético de Madrid
  • CA Osasuna
  • Cádiz CF
  • D. Alavés
  • Elche CF
  • FC Barcelona
  • Getafe CF
  • Granada CF
  • Levante UD
  • R. Valladolid CF
  • RC Celta
  • Real Betis
  • Real Madrid
  • Real Sociedad
  • SD Eibar
  • SD Huesca
  • Sevilla FC
  • Valencia CF
  • Villarreal CF

LALIGA SMARTBANK

  • AD Alcorcón
  • Albacete BP
  • CD Castellón
  • CD Leganés
  • CD Lugo
  • CD Mirandés
  • CD Tenerife
  • CE Sabadell
  • CF Fuenlabrada
  • FC Cartagena
  • Girona FC
  • Málaga CF
  • R. Oviedo
  • R. Sporting
  • R. Zaragoza
  • Rayo Vallecano
  • RCD Espanyol
  • RCD Mallorca
  • SD Ponferradina
  • UD Almería
  • UD Las Palmas
  • UD Logroñés

SUEDE

ALLSVENSKAN

  • AIK
  • BK Häcken
  • Djurgårdens IF
  • Falkenbergs FF
  • Hammarby IF
  • Helsingborgs IF
  • IF Elfsborg
  • IFK Göteborg
  • IFK Norrköping
  • IK Sirius
  • Kalmar FF
  • Malmö FF
  • Mjällby AIF
  • Örebro SK
  • Östersunds FK
  • Varbergs BoIS

SUISSE

RSL

  • BSC Young Boys
  • FC Basel 1893
  • FC Lugano
  • FC Luzern
  • FC Sion
  • FC St. Gallen
  • FC Vaduz
  • FC Zürich
  • Lausanne-Sport
  • Servette FC

TURQUIE

SÜPER LIG

  • Alanyaspor
  • Antalyaspor
  • Başakşehir
  • BB Erzurumspor
  • Beşiktaş
  • Çaykur Rizespor
  • Denizlispor
  • Fenerbahçe
  • Galatasaray
  • Gaziantep
  • Gençlerbirliği
  • Göztepe
  • Hatayspor
  • Karagümrük SK
  • Kasimpaşa
  • Kayserispor
  • Konyaspor
  • MKE Ankaragücü
  • Sivasspor
  • Trabzonspor
  • Yeni Malatyaspor

USA/CANADA

MLS

  • Atlanta United
  • Chicago Fire
  • Colorado Rapids
  • Columbus Crew SC
  • D.C. United
  • FC Cincinnati
  • FC Dallas
  • Houston Dynamo
  • Impact Montréal
  • Inter Miami CF
  • LA Galaxy
  • LAFC
  • Minnesota United
  • Nashville SC
  • New England
  • New York City FC
  • NY Red Bulls
  • Orlando City
  • Philadelphia
  • Portland Timbers
  • Real Salt Lake
  • Seattle Sounders
  • SJ Earthquakes
  • Sporting KC
  • Toronto FC
  • Whitecaps FC

SÉLECTIONS NATIONALES FEMMININES

  • Australia
  • Brazil (Authentic kit and crest with generic players)
  • Canadar
  • China PR
  • England
  • France
  • Germany
  • Japan
  • Mexico
  • Netherlands
  • New Zealand
  • Norway
  • Scotland
  • Spain
  • Sweden
  • United States

CONMEBOL***

CONMEBOL LIBERTADORES

  • Alianza Lima
  • América de Cali
  • Athletico-PR (Authentic kit and crest with generic players)
  • Barcelona SC
  • Binacional
  • Boca Juniors
  • Bolívar
  • Caracas F.C.
  • Colo-Colo
  • Defensa
  • Delfín S.C.
  • Est. de Mérida
  • Flamengo (Authentic kit and crest with generic players)
  • Grêmio (Authentic kit and crest with generic players)
  • Guaraní
  • Indep. Medellín
  • Independiente
  • Internacional (Authentic kit and crest with generic players)
  • Junior
  • LDU Quito
  • Libertad
  • Nacional
  • Olimpia
  • Palmeiras (Authentic kit and crest with generic players)
  • Peñarol
  • Racing Club
  • River Plate
  • Santos (Authentic kit and crest with generic players)
  • São Paulo (Authentic kit and crest with generic players)
  • Tigre
  • Uni. Católica
  • Wilstermann

CONMEBOL SUDAMERICANA

  • Always Ready
  • Aragua FC
  • Argentinos Jrs.
  • Atl. Nacional
  • Atlético Grau
  • Atlético Mineiro (Authentic kit and crest with generic players)
  • Aucas
  • Audax Italiano
  • Bahia (Authentic kit and crest with generic players)
  • Blooming
  • Club Nacional
  • Coquimbo Unido
  • CS Emelec
  • Cusco FC
  • Deportivo Cali
  • Deportivo Pasto
  • El Nacional
  • FBC Melgar
  • Fénix
  • Fluminense (Authentic kit and crest with generic players)
  • Fortaleza (Authentic kit and crest with generic players)
  • Goiás (Authentic kit and crest with generic players)
  • Huachipato FC
  • Huracán
  • Independiente
  • Lanús
  • Liverpool
  • Llaneros
  • Luqueño
  • Millonarios
  • Mineros
  • Nacional Potosí
  • O. Petrolero
  • Plaza Colonia
  • River Plate
  • River Plate
  • Sol de América
  • Sport Huancayo
  • U. Católica
  • Unión
  • Unión La Calera
  • Vasco da Gama (Authentic kit and crest with generic players)
  • Vélez Sarsfield
  • Zamora FC

** Les équipes ont des kits et des écussons génériques, mais des joueurs authentiques, sauf indication contraire.

*** Uniquement sur PC, PlayStation®4 et Xbox One.

N’hésitez pas a nous faire part de vos avis sur ces nouveautés également!

FIFA – Onze de la décennie : Années 2000

Bienvenue dans cette rétrospective consacrée aux joueurs légendaires de l’histoire du football. Dans ce hors-série unique, nous vous proposons chaque semaine un article mettant en lumière le onze d’or de chaque décennie, d’Alfredo di Stefano à Ronaldinho, des années 1950 à notre ère moderne. Cette semaine, nous vous proposons de (re)découvrir les années 2000, une décennie riche en histoire et exploits en tout genre. Une période qui caractérise avant tout la folie et la démesure d’un sport toujours plus médiatisé et suscitant d’autant plus la passion des supporters. Les clubs n’hésitent alors pas à faire sauter la banque pour s’attacher les services des meilleurs joueurs du monde, et s’assurent par ailleurs de forts revenus publicitaires tant l’impact de ces footballeurs sur la vie de tous les jours est important. C’est ainsi que Fiorentino Perez décide de remodeler le Real Madrid en d’en faire une des meilleures équipes au monde : les Galactiques de Beckham, Zidane et Figo sont ainsi nés. Toutefois la politique dépensière du club ne lui permet pas d’atteindre les sommets espérés, au contraire du rival barcelonais. S’appuyant sur son centre de formation, le FC Barcelone façonne une génération de joueurs extrêmement talentueuse qui domine le football de club et de sélection au tournant des années 2010. En parallèle, le triomphe d’une Italie défensive et appliquée à la Coupe du Monde 2006 n’obscurcit pas le paysage offensif et spectaculaire de cette période. Des génies du football à la pelle en veux-tu en voilà foulent quotidiennement les pelouses et ravivent le coeur de leurs supporters. Ce n’est pas un hasard si Liverpool remporte une finale miraculeuse à Istanbul ou si l’Olympique lyonnais de Juninho, Essien et consort réalise un formidable septuplé dans le championnat de France. Mais surtout, les années 2000 sont l’acte de naissance d’un incroyable duo de joueurs au talent immense, deux rivaux l’un portugais l’autre argentin qui vont s’adjuger onze Ballon d’or, de nombreux trophées et distinctions individuelles et repousser les limites de l’imaginable si bien qu’ils sont régulièrement considéré comme étant les meilleurs de l’histoire. Qui de Cristiano Ronaldo ou de Lionel Messi, ou bien de Pelé, Diego Maradona, Johan Cruyff, R9 ou de Zinédine Zidane est selon vous le meilleur joueur de l’histoire du football ?

Années 2000 :

Gianluigi Buffon

Poste : Gardien de but

Nation : Italie

Général : 94

Plongeon : 95

Jeu de main : 91

Dégagement : 80

Réflexe : 93

Vitesse : 52

Positionnement : 96

MP : 2 (droit) GT : 1

Gianluigi Buffon est un joueur à l’incroyable longévité qui a connu le succès presque partout où il est passé. Ne manquant que la Ligue des Champions à son immense palmarès malgré trois finales disputées, le toscan triomphe aussi bien en club qu’en sélection italienne et accumule les records individuels. L’homme aux mille cent trois matchs professionnels débute sa fabuleuse carrière au Parme AC en 1995 et profite de la blessure du gardien titulaire pour honorer son baptême du feu face à l’armada du Milan AC. En championnat, Buffon multiplie les bonnes performances et convainc Carlo Ancelotti de l’installer définitivement dans les cages gialloblù. Au tournant du millénaire, le club d’Emilie-Romagne compte dans ses rangs parmi les meilleurs joueurs du championnat tels Lilian Thuram, Roberto Baggio ou encore Hernán Crespo, et s’affirme comme l’une des forces montantes du championnat italien qui réalise un superbe doublé Coupe d’Italie – Coupe de l’UEFA en 1999. Toutefois les problèmes de trésorerie de Parme poussent le portier vers la sortie qui s’engage à la Juventus Turin en 2001. Le néo bianconero va définitivement écrire sa légende avec le club du Piémont et marche dans les traces de Dino Zoff pour devenir une figure hautement appréciée par les tifosi. “Gigi” s’impose comme le meilleur gardien du monde et rafle dix scudetti, quatre Coppa Italia et reste fidèle à la tunique noire et blanche malgré le scandale du Calciopoli qui relègue le club en Série B en 2006. Comme une récompense, l’élégant et racé dernier rempart italien aux gants soyeux reçoit le brassard de capitaine entre 2012 et 2018 et est sacré meilleur gardien mondial de l’année à cinq reprises. Par ailleurs, Gianluigi Buffon est un monument du football italien à part entière et est l’un de ses plus illustres représentants. Sélectionné à cent soixante-seize reprises avec la Nazionale, Buffon atteint son heure de gloire en 2006 lorsque l’Italie remporte la Coupe du Monde aux dépens de la France. Lors des prolongations de la finale, Gianluigi Buffon détourne une tête dangereuse de Zinédine Zidane puis remporte son duel face à David Trezeguet lors de la séance de pénalties.

Carles Puyol

Poste : Défenseur Central

Nation : Espagne

Général : 94

Vitesse : 73

Tir : 46

Passe : 70

Dribble : 61

Défense : 98

Physique : 94

MP : 3(droit) GT : 2

À jamais catalan tant il aura sublimé la défense centrale du FC Barcelone et rencontré de nombreux succès avec celui-ci, le natif de la banlieue de Lleida dans le nord-est de la Catalogne aura façonné l’histoire moderne du club blaugrana et laissé un impact durable pour des générations de jeunes défenseurs en devenir. Petit par la taille, mais immense par le talent, Carles Puyol arbore une longue chevelure bouclée et un physique surdéveloppé lui conférant ainsi une allure de barbare. Puyol joue justement de son look atypique pour terroriser ses adversaires, il est un guerrier infatigable à la condition impeccable adepte des interventions viriles et spectaculaires. On pourrait croire que le catalan n’est qu’un énième défenseur rugueux et peu inspiré des terrains de football, mais il n’en est rien. Discipliné, déterminé et possédant une excellente lecture du jeu, “Tarzán” est un modèle d’inspiration pour ses coéquipiers et est réputé infranchissable en un contre un, il est aussi capable de jouer sur les côtés de la défense pour le bien de l’équipe. Carles Puyol est le général de la défense catalane et dirige ses troupes vers de nombreuses victoires qui impose une dynastie barcelonaise aussi bien en Espagne (six championnats remportés) qu’en Europe (trois Ligue des champions). Homme d’un seul club et leader incontesté, “el Tiburón” est aussi la pierre angulaire de la sélection espagnole et cumule cent apparitions avec la Roja, mais surtout, il remporte les Euro 2008 et 2012 et la Coupe du Monde 2010. C’est d’ailleurs Puyol qui inscrit le but de la victoire en demi-finale du mondial contre l’Allemagne.

Fabio Cannavaro

Poste : Défenseur Central

Nation : Italie

Général : 94

Vitesse : 85

Tir : 44

Passe : 65

Dribble : 70

Défense : 98

Physique : 90

MP : 3(droit) GT : 2

Depuis la création du Ballon d’or en 1956, seuls trois défenseurs ont réussi à inscrire leur nom au palmarès de la plus grande récompense individuelle. Aux allemands Franz Beckenbauer et Matthias Sammer leur succède en 2006 l’italien Fabio Cannavaro alors auteur d’une Coupe du Monde stratosphérique où l’Italie n’encaisse que deux petits buts (dont un contre son camp). Titré champion du monde et meilleur joueur du globe en l’espace de quelques mois, Cannavaro semble être une anomalie au milieu des Nedved, Ronaldinho et autres Shevchenko tous superstars internationales et précédents détenteurs du trophée. Mais il serait injuste de rabaisser les performances du napolitain sous prétexte qu’il évolue à un poste reculé. Moins sous le feu des projecteurs que ses prédécesseurs, “le mur de Berlin” n’en est pas moins l’un des meilleurs arrières centraux des années 2000 si ce n’est le meilleur. Malgré un physique modeste et pas forcément à l’avantage de l’italien, Cannavaro forge sa réputation de stoppeur de renom par sa qualité de relance, sa science des duels aériens et son leadership naturel. Partenaire de Gianluigi Buffon lors de la campagne européenne jalonnée de succès du Parme AC en 1999, puis entre 2004 et 2006 du côté de la Juventus Turin, Cannavaro renoue enfin avec la gloire en remportant deux Liga d’affilée avec le Real Madrid en 2007 et 2008. Icône du Calcio et fierté du peuple italien, Cannavaro raccroche ses crampons en 2011.

Javier Zanetti

Poste : Défenseur Droit

Nation : Argentine

Général : 94

Vitesse : 89

Tir : 64

Passe : 89

Dribble : 86

Défense : 93

Physique : 85

MP : 4(droit) GT : 2

Digne héritier de la lignée des prestigieux défenseurs de l’Inter Milan, le natif de Buenos Aires en Argentine a su honorer la mémoire des Giuseppe Bergomi, Tarcisio Burgnich et autres Giacinto Facchetti, tous légendes absolues du club nerazzuro. Bien avant de devenir l’emblématique capitaine de l’Inter Milan des années 2000, Javier Zanetti débarque en Lombardie en 1995 dans l’anonymat le plus total. Pourtant le sud-américain s’impose facilement dans le onze de départ et ne rate que deux rencontres pour sa première saison en Italie. Le joueur à la modestie légendaire et au calme olympien séduit pour son ultra polyvalence, pouvant jouer dans le couloir droit, dans l’axe et au milieu de terrain, Zanetti fait alors l’unanimité au club et s’impose principalement comme arrière-droit. Rapidement adopté par le public des tribunes de Giuseppe Meazza et surnommé “il trattore” par celui-ci, l’Argentin brille par son audace, son aisance balle au pied, son infatiguabilité et son fair-play. C’est d’ailleurs cette qualité qui caractérise le plus le tempérament de l’oriundo. Jamais expulsé au cours de sa carrière, Javier Zanetti suscite le respect des pairs, Francesco Totti lui adressant même à  la suite d’une grave blessure  : “ Eh, oh, Javier, ne fais pas le con. Je te préviens, je t’attends pour le prochain Roma-Inter. Le fanion des équipes, de toute façon, je ne peux l’échanger qu’avec toi”. L’international argentin aux cent quarante-cinq capes écrit avec l’Inter Milan l’une des plus belles pages de l’histoire du club nerazzuro : quintuple champion d’Italie, le buteur décisif en finale de la Coupe de l’UEFA 1998 soulève la coupe aux grandes oreilles lors de la campagne mythique de 2010. Première recrue de Massimo Morati en 1995, Javier prend sa retraite six mois après ce dernier. Il est depuis vice-président de l’Inter Milan.

Philipp Lahm

Poste : Défenseur Droit

Nation : Allemagne

Général : 93

Vitesse : 87

Tir : 63

Passe : 91

Dribble : 88

Défense : 97

Physique : 80

MP : 3(droit) GT : 3

Joueur éternel du Bayern Munich au sein duquel il aura passé l’intégralité de sa carrière à l’exception de deux petites saisons au VFB Stuttgart, Philipp Lahm a connu de nombreux succès en Bavière. Pouvant jouer invariablement sur les deux flancs de la défense comme dans un rôle de sentinelle au milieu de terrain, Philipp se distingue par son incroyable débauche d’énergie et son apport dans le dernier tiers en phase offensive. Défenseur acharné et accrocheur, Lahm est capable de rattraper n’importe quel adversaire grâce à sa vitesse et de réaliser des interventions tranchantes. Bien qu’agressif sur le gazon, le “nain magique” d’un mètre soixante-dix est un tacleur fin remarquable de justesse et de lucidité. Celui qui se destinait à être boulanger dans sa jeunesse n’est pas toujours titulaire au début de ses années professionnelles et doit partager son temps de jeu avec l’indéboulonnable Bixente Lizarazu. Il s’affirme toutefois très rapidement et à la retraite de ce dernier, Lahm récupère alors le poste d’arrière gauche vacant, puis revêt le brassard de capitaine en 2009. Très apprécié de ses équipiers pour son autorité et sa justesse défensive, Philipp est l’âme d’une équipe qui connaît les plus grands coachs tels Louis van Gaal et Pep Guardiola, une équipe qui remporte des trophées à la pelle : huit championnats d’Allemagne, six DFB-Pokal et surtout la belle de toute, la Ligue des Champions en 2013. Le spécialiste du poste de latéral droit, un des plus émérites de l’histoire, rencontre également le succès avec la Mannschaft puisqu’il remporte la Coupe du Monde 2014 après deux honorables troisième place en 2006 et 2010. Comme une évidence, Philipp Lahm soulève le trophée dans la peau du capitaine.

Steven Gerrard

Poste : Milieu Central

Nation : Angleterre

Général : 93

Vitesse : 83

Tir : 92

Passe : 92

Dribble : 90

Défense : 78

Physique : 87

MP : 3(droit) GT : 3

S’il fallait bien citer au moins un joueur de la génération dorée anglaise des années 2000, le premier nom qui vient à l’esprit est certainement celui de Steven Gerrard. Gamin de la banlieue de Liverpool et fan des Reds avant l’heure, Stevie signe comme une évidence son premier contrat professionnel avec le club de la Mersey en 1998 et débute une carrière où il s’illustrera pendant dix-sept longues et enrichissantes années. Le milieu relayeur qui se distingue par sa vision du jeu, ses passes précises (notamment ses transversales), mais aussi pour ses frappes puissantes et son panache, il est un box to box moderne complet qui ne présente aucune faille. Héritant du brassard de capitaine en 2003, le liverpuldien prend ses responsabilités et entraîne le groupe dans son sillage et réalise une campagne européenne 2004-2005 superbe. Auteur du but de la qualification pour les phases finales dans un match opposant Liverpool à l’Olympiakos, le plus important de sa carrière selon ses dires, Gerrard réalisera le plus grand exploit de sa vie quelques semaines plus tard en finale de C1. Opposé au grand Milan AC de Pirlo, Shevchenko et Maldini au stade olympique Atatürk, Liverpool prend rapidement le bouillon et encaisse un cinglant trois zéro à la mi-temps. La messe semble dite et le club lombard se dirige vers un septième sacre en Ligue des Champions. Au retour des vestiaires, “Stevie G” se transcende et renverse la table d’une tête décroisée victorieuse. Liverpool refait finalement son retard grâce à une frappe de Šmicer et un penalty (obtenu par Stevie) transformé en deux temps par Xabi Alonso. Dans cette finale d’anthologie qualifiée de “miracle d’Istanbul”, le club anglais remporte le trophée en triomphant lors de la séance de pénalties. La suite de la carrière de Stevie G est moins satisfaisante et il ne parvient pas à remporter le championnat national tant convoité depuis 1990 et prend sa retraite des terrains en 2016. Unanimement apprécié par les scousers, Gerrard est élu “meilleur joueur ayant secoué le Kop” devant des monuments tel que Ian Rush et Kenny Dalglish. Fervent catholique, il entraîne dès à présent le club protestant du Glasgow Rangers et obtient des résultats encourageants.

Xavi

Poste : Milieu Central

Nation : Espagne

Général : 94

Vitesse : 72

Tir : 80

Passe : 98

Dribble : 93

Défense : 75

Physique : 70

MP : 4(droit) GT : 4

Joueur magnifique à la passe de velours et au timing parfait, Xavi est l’architecte des grands succès du FC Barcelone et de la sélection espagnole. Joueur de l’ombre, sobre et discret, le lutin catalan est la pièce maîtresse du tiki taka mis en place par Pep Guardiola, jeu de possession fait de passes courtes et rapides. Il est le meilleur passeur de son temps, il est un régulateur au coeur du jeu blaugrana adepte des passes en profondeur et de gestes inimaginables. Son nom est associé à ceux de Sergio Busquets et Andrés Iniesta, trio magique formant alors le milieu de terrain le plus complet et performant au monde. Pur produit du centre de formation de la Masia, Xavi est un génie du football qui sublime le jeu et met en valeur ses partenaires, nul doute que Lionel Messi et David Villa n’auraient pu devenir les grands attaquants qu’ils sont sans la magie de Xavi. Le petit maestro atteint son apogée en 2008, et règne alors au milieu de terrain pendant sept longues années. Déjà auréolé de trois victoires en championnat et d’une Ligue des champions, “Maqui” éclabousse les pelouses européennes de sa classe et ce n’est le rival honni du Real Madrid défait 6 buts à 2 au Bernabéu qui pourra dire le contraire. Dans ce Clásico entré dans la légende, le lutin prodigieux marche sur l’eau et adresse à ses partenaires quatre des six passes décisives. Champion d’Espagne 2009 suite à ce remarquable coup d’éclat, Xavi aboutit la saison en qualité de meilleur passeur de Liga avec vingt offrandes, et triomphe en Copa del Rey et en Ligue des champions. Meilleur passeur de la compétition européenne, encore, Xavi remporte un triplé historique avec le club catalan et se positionne pour la toute première fois sur le podium du Ballon d’or. La suite de l’aventure en Catalogne est tout aussi jalonnée de succès pour le maestro espagnol qui empile les trophées dans son armoire. Il est ainsi sacré huit fois roi d’Espagne, quatre fois en Coupe nationale et remporte quatre Ligue des champions avec les blaugranas, il ajoute même un championnat du Qatar lors d’une ultime pige au Moyen-Orient en fin de carrière. Dans une sélection espagnole à l’ADN barcelonais prononcé, Xavi remporte la Coupe du monde 2010 et le Championnat d’Europe des nations en 2008 et 2012. Meilleur joueur de l’Euro 2008, celui que l’on qualifie de meilleur milieu relayeur de l’histoire  aura tout gagné en club comme en sélection, mais n’aura injustement jamais pu remporter la couronne de Ballon d’or.

David Beckham

Poste : Milieu Droit

Nation : Angleterre

Général : 93

Vitesse : 84

Tir : 92

Passe : 95

Dribble : 89

Défense : 73

Physique : 81

MP : 3(droit) GT : 4

Véritable icône des médias et du ballon rond, l’anglais à la dégaine de playboy séduit aussi bien les femmes que les fans de football les plus passionnés. David Beckham n’est pas qu’un simple joueur, il est une marque à lui tout seul et le porte-drapeau du sport le plus populaire au monde. Il est un phénomène de la pop culture alors que les réseaux sociaux n’en sont qu’à leurs balbutiements. Exemple de toute une jeune génération qui ne rêve que de suivre son exemple, celui que l’on glorifie au cinéma et qui use de son image pour des causes nobles est avant tout un footballeur admiré pour sa patte droite et sa précision chirurgicale dans l’entrejeu. Pourtant natif du grand Londres, le grand blond fait ses premières gammes dans le nord du royaume et précisément au sein du légendaire club de Manchester United. Il y côtoie alors ceux de la même génération que lui qui deviendront des stars du club tels Paul Scholes et Ryan Giggs. Sir Alex Ferguson décide de mettre les jeunes au pouvoir et Beckham s’impose rapidement dans le 4-4-2 de l’entraîneur écossais à la suite d’un lob somptueux contre Wimbledon en championnat. Occupant tantôt le poste de milieu axial, David Beckham s’illustre surtout un cran à droite du milieu et se démarque grâce à sa technique unique et sa qualité de contrôle de balle. Pas forcément rapide pour un ailier, le « Spice Boy » compense par son apport offensif remarquable et ses nombreuses passes décisives. Surtout il un artificier redoutable, il est un spécialiste des coup-francs et des tirs au but. Chez les mancuniens, l’anglais effectue une razzia et empoche six Premier League mais surtout une Ligue des champions en 1999. Toutefois le joueur se brouille avec Ferguson avec qui les relations ne sont pas au beau fixe et quitte les Red Devils pour le Real Madrid en 2003. Devenu galactique, Beckham troque son numéro 7 pour le 23 en référence à Michael Jordan et entre dans une nouvelle dimension. Toutefois malgré son apport marketing indéniable, « Becks » ne gagne plus autant qu’avant et ne parvient pas à emmener la Casa Blanca et la Three Lions vers les sommets qui lui étaient promis. Le champion d’Espagne 2007 décide alors de s’envoler pour les États-Unis pour y poursuivre son rêve américain. Mettant la lumière sur le LA Galaxy et de manière générale sur la Major Soccer League, David Beckham y rencontre quelques succès nationaux. Retourné brièvement du côté de Milan et de Paris (où il prend sa retraite des terrains), par ailleurs toutes deux capitales mondiales de la mode, Beckham s’installe définitivement aux États-Unis et fonde le club de l’Inter Miami.

Ronaldinho

Poste : Ailier Gauche

Nation : Brésil

Général : 95

Vitesse : 95

Tir : 93

Passe : 94

Dribble : 98

Défense : 38

Physique : 83

MP : 4(droit) GT : 5

Capable de gestes techniques à la pelle, joueur inventif, rapide et imprévisible, « Ronnie » est un improvisateur habile et créatif à la palette technique complète : coup du sombrero, elastico, jongles, bicyclettes… La panoplie de Ronaldinho est trop large pour permettre à l’adversaire d’anticiper et suscite de l’admiration aussi bien auprès des amateurs que des professionnels du ballon rond. Reconnaissable de par sa longue chevelure et son sourire enfantin, le natif de Porto Alegre à l’ascension fulgurante fait déjà sensation sur les terrains brésiliens que de nombreux clubs européens manifestent un intérêt pour recruter le jeune prodige. Malgré le positionnement de grands clubs tel l’Inter Milan ou le Real Madrid, c’est finalement le Paris Saint-Germain qui arrache le talentueux Sud-Américain des mains du Gremio. Malgré des démêlés judiciaires entre son club formateur et son nouvel employeur, Ronaldinho effectue ses débuts au Parc des Princes avec l’étiquette d’étoile montante du football. Malgré des prestations sur courant alternatif, le crack brésilien éblouit la France et l’Europe par son expertise des coup-francs et ses dribbles spectaculaires. Auréolé du statut de star internationale après la campagne victorieuse du Brésil au Mondial 2002, Ronnie se fait remarquer de plus en plus sur les pelouses françaises et la Ligue 1 lui semble de plus en plus étroite. Décisif lors du Classique où le PSG explose son rival marseillais trois à zéro grâce à la prestation stratosphérique de son maestro. Ronnie peine toutefois à étoffer son palmarès en France et signe en 2003 pour le FC Barcelone contre la somme record de vingt-sept millions d’euros. Très vite, il succède dans le cœur des supporters blaugranas à ses aînés brésiliens tels Rivaldo et Romário. Il jouit d’une popularité telle que les sponsors se précipitent pour attirer le brésilien dans leurs filets. Véritable héros des culés, il réalise trois exercices consécutifs de haute facture et permet aux barcelonais de remporter le championnat espagnol en 2005 et 2006 ainsi que la Ligue des champions en 2006 en terre francilienne. Tout un symbole. Toutefois l’éclosion de Lionel Messi et son déclin progressif pousse Ronaldinho vers la sortie. Celui que l’on dit fini pour le football s’engage avec le Milan AC en 2008. Dirigé par Carlo Ancelotti, le brésilien connaît des débuts difficiles, mais retrouve peu à peu sa joie de vivre et son niveau d’antan. L’incroyable dribbleur, qui s’est mué en passeur de génie avec le temps, conquiert l’Italie en 2011. Ballon d’or en 2005, Ronaldihno prend finalement sa retraite en 2015 après un tour des clubs d’Amérique latine.

Raúl

Poste : Attaquant

Nation : Espagne

Général : 93

Vitesse : 91

Tir : 94

Passe : 84

Dribble : 92

Défense : 48

Physique : 77

MP : 4(gauche) GT : 4

Tout au long d’une riche carrière longue de seize saisons sous la tunique du Real Madrid, Raúl Gonzalez a su s’imposer comme le plus grand avant-centre que l’Espagne ait jamais produit, bien devant son illustre aîné Emilio Butragueño. Véritable monstre de régularité avec pas moins de quatorze buts inscrits en moyenne par saison, le natif de la capitaine espagnole se réclame de Diego Maradona, et comme el pibe de oro Raúl ne vit que pour le football. Astucieux, rapide et très efficace, “l’ange de Madrid” prend rapidement son envol, il n’est âgé que de dix-sept ans lorsqu’il effectue ses grands débuts avec le Real Madrid. Il inscrit alors son tout premier but face à l’Atletico Madrid, club de son enfance où il aurait dû signer professionnel. Mais c’est bien chez le rival merengue que Raúl va se bâtir une incroyable carrière jalonnée de nombreux succès et trophées en tout genre. Ayant hérité du numéro 7, le castillan à l’hygiène de vie irréprochable est rapidement adopté par le public du Santiago Bernabéu et enchaîne les prestations de haute volée. Pichichi de la Liga en 1999 et en 2001, “el flaco” forge avant tout sa réputation de machine à scorer sur les gazons européens. Vainqueur de la Ligue des champions en 1998, 2000 et 2002, il inscrit la bagatelle de soixante-seize buts dans la compétition et est tout simplement le meilleur buteur de l’histoire de la C1 avant l’éclosion de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Ce que l’on retient avant tout de Raúl c’est son appétence pour les gestes spectaculaires et les buts les plus fous. On se rappelle encore de cette action où il lobe le gardien du Rayo Vallecano avant de fusiller la cage d’une reprise de volée dans un angle fermé, ou encore ce ballon piqué sur Ruud Hesp lors du Clásico espagnol. Faisant taire les tribunes du Camp Nou par la même occasion, le madrilène s’assoit définitivement dans la légende du Real Madrid et devient un joueur unanimement apprécié par les socios. Deuxième du Ballon d’or 2001, trois fois élu meilleur attaquant européen par l’UEFA, capitaine du Real et la Roja,  Raúl accumule les distinctions et fréquente en club les Roberto Carlos, Zinédine Zidane et autres Fernando Morientes. Il est une étoile scintillante dans la galaxie des Blancos qui s’adjuge six couronnes nationales, il est aussi le joueur le plus capé de l’histoire de l’équipe madrilène avec sept cent quarante et une apparitions, enfin, il se classe quatrième meilleur buteur de l’histoire de première division espagnole. Joueur de tous les records et des tous les superlatifs, Raúl s’offre une seconde jeunesse à Schalke 04. Avec le club de Gelsenkirchen, Raúl remporte une coupe d’Allemagne en 2011.

Thierry Henry

Poste : Buteur

Nation : France

Général : 95

Vitesse : 96

Tir : 95

Passe : 86

Dribble : 96

Défense : 54

Physique : 82

MP : 4(droit) GT : 4

Légende vivante d’Arsenal tant il aura marqué l’histoire du club, le gunner aura également connu la gloire avec la sélection française. Le meilleur buteur de l’histoire des Bleus avec cinquante et un buts en cent vingt-trois convocations avec les A n’est alors qu’un jeune professionnel évoluant du côté de l’AS Monaco lorsqu’il est appelé par Aimé Jacquet pour disputer la Coupe du Monde 1998 sur le sol français. Évoluantsur l’aile droite de l’attaque tricolore, le francilien d’ascendance antillaise ne dispute pas tous les matchs, mais se montre précieux : buteur à trois reprises lors des matchs de poule, le Monégasque finit meilleur buteur des bleus et remporte la prestigieuse coupe quelques semaines plus tard. Champion de France en 1997 avec le club asémite, Henry poursuit sa lancée à la Juventus puis à Arsenal et se mue progressivement en buteur redoutable dans la surface. En Angleterre, « Titi » y retrouve Arsène Wenger qui le modèle en avant-centre rapide capable de s’engouffrer dans les défenses adverses. L’adaptation est difficile pour Henry, mais la campagne victorieuse à l’Euro 2000, où l’international inscrit quelques buts importantissimes, propulse l’attaquant sur le devant de la scène. Devenu un footballeur de classe mondiale, Thierry Henry enchaîne les buts comme les perles. Meilleur joueur, meilleur buteur, Henry collectionne les récompenses et les trophées, il accumule un ratio d’un but toutes les cent vingt-deux minutes de jeu et devient meilleur buteur de l’histoire d’Arsenal en six saisons au club. Champion d’Angleterre en 2002, Henry est alors au sommet de sa gloire lorsqu’il débute l’exercice 2003-2004. Dans un effectif au fort accent français où Titi côtoie Patrick Vieira, Sylvain Wiltord et Robert Pirès, l’avant-centre affole les compteurs et inscrit pas moins de trente-neuf buts toutes compétitions confondues. Arsenal réalise un sans-faute et ne rencontre jamais la défaite en championnat tout au long de la saison. L’exploit est retentissant, jamais une équipe professionnelle anglaise n’avait été invaincue en championnat toute une année si l’on excepte Preston North End en 1889. L’équipe de Wenger impressionne son monde et gagne le surnom d’invincibles Gunners. Quant à Henry, il est élu soulier d’or européen, meilleur joueur de l’année en Angleterre, meilleur joueur français de l’année et atteint la deuxième place du classement du Ballon d’or. Devenu capitaine des Gunners en 2005, l’attaquant connu pour ses buts en plat du pied enroulé inaugure même le nouveau stade de l’Emirates en inscrivant le tout premier but de son histoire durant le jubilé de Dennis Bergkamp. Troisième du Ballon d’or et finaliste malheureux du Mondial en 2006, Thierry Henry s’engage alors pour le FC Barcelone. En Catalogne, le numéro 14 doit réapprendre à jouer ailier gauche et gagne progressivement la confiance des culés malgré une première saison délicate. Lors de la saison 2008-2009, King Henry »s’inscrit comme l’un des cadres de l’équipe et finit la saison avec 26 buts et 12 passes décisives toutes compétitions confondues. Surtout le FC Barcelone réalise un triplé inédit championnat – coupe d’Espagne – Ligue des champions et permet au buteur de remporter son premier trophée européen. À nouveau champion d’Espagne en 2010, Thierry Henry prend sa retraite internationale suite à une coupe du monde désastreuse, son image ayant été écornée suite à une passe décisive de la main non sifflée en barrage éliminatoire contre l’Irlande. Exilé aux États-Unis, Henry officie aux New York Red Bulls quatre années puis prend sa retraite des terrains en 2015. Il est désormais installé sur les bancs de l’Impact Montréal en tant que coach de l’équipe première.

Joueur de la décennie

Zinedine Zidane

Poste : Meneur de jeu

Nation : France

Général : 97

Vitesse : 87

Tir : 96

Passe : 97

Dribble : 96

Défense : 76

Physique : 88

MP : 5(droit) GT : 5

Zinedine Zidane est de l’étoffe des plus grands, il est un mythe qui s’est approprié son époque comme l’avaient auparavant fait Maradona, Cruyff et Pelé. Grand parmi les plus grands, le marseillais est entré au panthéon des grandes figures du football et est régulièrement cité comme étant la plus belle et la plus étincelante de toutes. Mythique numéro 10 passé par l’AS Cannes, les Girondins de Bordeaux, la Juventus Turin et enfin le Real Madrid, le milieu de terrain offensif aura illuminé les terrains de sa classe légendaire. Idole d’enfance assumée d’Enzo Francescoli, le footballeur d’ascendance algérienne va pourtant dépasser son modèle et s’imposer comme l’un des meilleurs joueurs qui n’ait jamais existé.  Remarqué très jeune par l’AS Cannes, Zidane quitte son domicile familial et fait ses gammes dans le club des Alpes-Maritimes. Il marque son premier but en professionnel en réalisant un subtil lob sur le gardien nantais et éveille l’intérêt de grands clubs de Ligue 1. Arrivé en 1992 aux Girondins de Bordeaux, Zinédine se lie d’amitié avec Christophe Dugarry et Bixente Lizarazu et forme un triangle girondin qui réalise une splendide campagne européenne en 1996 : le club aquitain se hisse jusqu’en finale de la Coupe UEFA en éliminant au passage le grand Milan AC en quart de finale. Celui que l’on surnomme affectueusement Zizou n’est pas étranger au plus grand exploit de l’histoire des Marines et Blancs, puisqu’il offre deux caviars à Dugarry. Les excellentes prestations de Zidane convainquent la Juventus Turin de le signer et d’en faire son maître à jouer. Il y rejoint alors son capitaine de sélection Didier Deschamps et apprend l’exigence à l’italienne du métier de footballeur. Sous les ordres de Lippi, Zizou explose et rejoint l’apanage des plus grands tant par le palmarès que pour son apport sur le terrain. Expert des coup-francs en témoigne ce missile dans les filets de l’AS Rome, Zidane est un travailleur acharné à la condition physique exemplaire et ses remarquables qualités techniques, son toucher de balle exceptionnel, ses dribbles (affectionnant tout particulièrement les passements de jambes et les roulettes) ainsi que ses passes lumineuses le désignent comme le successeur naturel de Michel Platini chez les bianconeri. Il est le métronome d’une équipe piémontaise qui remporte deux championnats d’Italie et atteint par deux fois la finale de la Ligue des Champions. Recruté au Real Madrid en 2001, « ZZ » devient le joueur le plus onéreux de l’histoire et rejoint la galaxie de Florentino Pérez. Il s’installe alors derrière la doublette espagnole Raúl – Morientes dans le 4-4-2 en losange mis en place par Vicente Del Bosque. Dans une finale de Ligue des Champions 2001-2002 rentrée dans la postérité, Zidane inscrit le plus beau but de sa carrière face au Bayer Leverkusen de Michael Ballack. Sur un service de Roberto Carlos aux abords de la surface, Zidane réceptionne le ballon du gauche (son pied faible) et propulse le cuir d’une splendide volée dans la lucarne de Hans-Jörg Butt. Jeu, set et match, Zidane remporte sa première Ligue des Champions avec le Real Madrid et s’adjuge par la présente le trophée d’homme du match. Champion d’Espagne en 2003, Zinédine Zidane occupe une place importante dans le paysage médiatique, il est une personnalité populaire et réservée immensément appréciée par ses pairs et idolâtrée par le public. Coupable de quelques coups de sang dont le tristement célèbre coup de boule sur le torse de Materazzi en finale de Coupe du monde, Zizou est néanmoins perçu comme un homme humble et discret, véhiculant les valeurs du travail, respect, persévérance et générosité de par ses origines modestes. Enfin, il est un homme charismatique à l’aura dépassant les frontières du football, il est le héros de la « Génération Zidane » qui séduit et influence les plus jeunes à suivre son exemple dans le football. Star planétaire et leader incontesté des Bleus, il est la figure de proue d’une équipe « Black, Blanc, Beur » insouciante qui remporte la Coupe du Monde en 1998 et l’Euro 2000. En finale du mondial, Zizou claque deux têtes sur corner et la France triomphe du Brésil. Et un, et deux, et trois zéro. Le peuple français exulte et scande « Zizou président ! », maillot tout de bleu, blanc et rouge vêtu. Zizou ne briguera évidemment pas la plus haute fonction de la République française, mais remportera la distinction individuelle suprême, le prestigieux Ballon d’or. Zidane le joueur achève sa glorieuse carrière internationale après une ultime finale de Coupe du Monde en 2006, cette fois-ci perdue au détriment de l’Italie. Zidane l’entraîneur prend les rênes de l’équipe réserve du Real Madrid en 2014 puis succède à Rafael Benítez sur le banc de l’ équipe première deux ans plus tard. Proche de ses joueurs, Zidane remobilise et soude son groupe et réalise une performance ahurissante sur la scène continentale : le Real Madrid remporte ainsi la Ligue des Champions en 2016, 2017 et 2018, et Zidane devient alors l’entraîneur le plus sacré de l’histoire de la coupe aux grandes oreilles. Devenu un coach légendaire, Zidane rencontre également le succès en Espagne puisqu’il dirige la Casa Blanca vers deux nouveaux sacres en Liga en 2017 et en 2020.

Cet article a été rédigé par : @JeMeThai

FIFA – Onze de la décennie : Années 1990

Bienvenue dans cette rétrospective consacrée aux joueurs légendaires de l’histoire du football. Dans ce hors-série unique, nous vous proposons chaque semaine un article mettant en lumière le onze d’or de chaque décennie, d’Alfredo di Stefano à Ronaldinho, des années 1950 à notre ère moderne. Cette semaine, nous vous proposons de (re)découvrir les années 1990, une décennie riche en histoire et exploits en tout genre. Une période qui marque le retour en force du Brésil en tant que nation majeure du football. Championne du monde de soccer en 1994 au Rose Bowl de Pasadena en Californie, la sélection auriverde comporte dans ses rangs parmi les meilleurs joueurs de l’histoire de ce sport, des Cafu et Roberto Carlos qui auront révolutionné l’approche du poste d’arrière latéral et un certain Ronaldo, attaquant de génie et successeur désigné du roi Pelé. Toutefois le Brésil ne parvient pas à rééditer sa performance en 1998 et est défait par une insouciante génération Française qui y remporte son premier mondial à domicile. Dans ses rangs, on retrouve le capitaine Didier Deschamps déjà sacré en Ligue des Champions avec l’Olympique de Marseille en 1993 et des Zidane, Henry, Trezeguet appelés à régner sur le football dans les années à venir. Mais les années 1990 sont aussi celles de la victoire de l’Allemagne de l’Ouest en Coupe du Monde après la chute du mur de Berlin et l’avènement de certains clubs mythiques tant sur la scène nationale qu’européenne. C’est ainsi que le Milan AC de Paolo Maldini, le FC Barcelone de Pep Guardiola (alors joueur) et le Manchester United de sir Alex Ferguson règnent sans partage sur le football des années 1990 pour le plus grand plaisir des yeux ébahis des amateurs du ballon rond.

Années 90 :

Peter Schmeichel

Poste : Gardien de but

Nation : Danemark

Général : 93

Plongeon : 95

Jeu de main : 90

Dégagement : 91

Réflexe : 96

Vitesse : 54

Positionnement : 93

MP : 3 (droit) GT : 2

Peter Schmeichel est une figure mythique du football danois et est du haut de ses cent-vingt-neuf capes le recordman absolu du nombre de sélections avec les rouges et blancs. Le géant scandinave d’un mètre quatre-vingt-seize est très certainement le meilleur joueur de l’histoire du Danemark et est également considéré comme le meilleur dernier rempart qu’ait connu Manchester United. Égal des plus grands au panthéon des gardiens de football, tout près des Lev Yachine, Gordon Banks et autres Dino Zoff, Peter Schmeichel incarne la rage de vaincre et nombre de ses coups de gueule sont devenus légendaires. Le grand blond sort de l’anonymat en 1992, il se tient alors en Suède le Championnat d’Europe des nations. Titulaire dans les cages d’une équipe danoise rappelée à la dernière minute pour pallier l’exclusion de la Yougoslavie, Schmeichel multiple les parades et exploits et le Danemark se sort de la phase de poules sans encombre. Opposé au tenant du titre hollandais en demi-finale, Schmeichel détourne la tentative de Marco van Basten pendant la séance de tir aux buts et qualifie son pays pour la finale du tournoi. Quelques jours plus tard, le Danemark s’adjuge le trophée à la surprise générale. Le joueur signe alors à Manchester United et celui qu’on ne va pas tarder à surnommer “Big Dan” pour sa présence dans les buts et son charisme devient vite incontournable avec les Red Devils et devenir le sportif le plus adulé du Royaume. Malgré quelques accros avec sir Alex Ferguson son coach d’alors, Schmeichel s’impose comme le pilier d’une équipe qui rafle cinq championnats d’Angleterre, trois FA Cup et surtout la plus belle de tous les coupes, la Ligue des Champions en 1999.

Roberto Carlos

Poste : Défenseur Gauche

Nation : Brésil

Général : 93

Vitesse : 94

Tir : 89

Passe : 88

Dribble : 83

Défense : 88

Physique : 88

MP : 2(gauche) GT : 3

Roberto Carlos est un des arrières latéraux les plus connus de tous les temps. Connu pour ses courses effrénées dans son couloir, mais surtout sa qualité de frappe exceptionnelle et son expertise des coups-francs, le petit gaucher brésilien a marqué les nineties aussi bien avec le maillot de la Seleção Brasileira qu’avec celui du Real Madrid. Joueur porté vers l’offensive, Carlos adore multiplier les rushs supersoniques sur l’aile et n’hésite pas à balancer des missiles pour exploser la cage adverse. Mais Roberto Carlos c’est avant tout des caviars et des coup-francs improbables qui défient les lois de la science, un certain Fabien Barthez gardien de la France au tournoi de Toulon  en 1997 s’en souvient encore. Révélé au SE Palmeiras, le néo-international s’envole pour l’Europe et pose ses valises en Italie et s’engage avec l’Inter Milan. Toutefois l’adaptation est difficile pour le jeune brésilien à qui l’on reproche de laisser trop d’espaces en défense. Il ne reste qu’un an en Lombardie et file au Real Madrid où il intègre un effectif riche en talents individuels : Seedorf, Mijatović, Raul pour ne citer qu’eux. Avec les Galactiques, Carlos apprend et perfectionne son sens du timing, il redouble d’efforts dans ses replacements et devient l’un des meilleurs défenseurs du championnat espagnol. En onze années passées chez les Merengues, Roberto Carlos se forge un palmarès impressionnant et agrandit la salle à trophées du Real Madrid : quatre Liga, mais surtout trois Ligues des Champions. C’est d’ailleurs Roberto qui adresse le centre pour la volée victorieuse de Zinédine Zidane contre le Bayer Leverkusen en 2002. Sa trajectoire en équipe nationale est tout aussi impressionnante. En cent-vingt-cinq capes avec les Auriverde, Roberto Carlos est le pendant gauche de Cafu dans un 3-5-2 étincelant qui conquiert le monde en 2002. Buteur contre la Chine en phase de poules, Roberto Carlos et ses coéquipiers remportent alors la Coupe du Monde en Corée du Sud.

Paolo Maldini

Poste : Défenseur Central

Nation : Italie

Général : 95

Vitesse : 88

Tir : 60

Passe : 77

Dribble : 70

Défense : 99

Physique : 85

MP : 4(droit) GT : 2

C’est l’histoire d’un homme qui marche dans les illustres pas de son père pour finalement le dépasser. Paolo, fils de Cesare, emblématique joueur du grand Milan AC des années 1960 et entraîneur de renom par la suite, va tout faire comme son paternel. Jouant toute sa carrière pour le club Rossonero, l’homme aux neuf cent deux apparitions avec la tunique rouge et noire remporte tous les trophées possibles, le scudetto à sept reprises, une coupe d’Italie et surtout cinq, oui cinq Ligue des Champions ! Tout simplement inimaginable. Avec son partenaire en charnière centrale Alessandro Costacurta, il règne sur l’Europe lors de trois décennies différentes et rejoint Gento et di Stefano dans le cercle très fermé des quintuples vainqueurs de la C1. Seul un certain Cristiano Ronaldo rééditera la performance. Il faut dire la défense milanaise est la plus séduisante des années 1990 et aligne Paolo Maldini, Alessandro Costacurta et Franco Baresi. Défenseur de rêve, Maldini a tout pour lui: beauté, élégance, solidité, intelligence et polyvalence, il peut aussi bien jouer dans l’axe que dans le couloir gauche. Dans la lignée de Beckenbauer et Scirea, mais dans un football protégeant désormais plus les attaquants, “San Paolo” brille par son placement défensif, son fair-play et son jeu debout, il ne se livre jamais et ne tacle que très rarement. Bon dribbleur et centreur il participe à l’animation milanaise, il est un rouage essentiel et hérite naturellement du brassard de capitaine. Son aura est tellement immense qu’elle dépasse les frontières de San Siro, il suscite l’admiration et le respect même des clubs rivaux. Ainsi lors du dernier derby milanais de l’immense carrière de Maldini, des supporters intéristes lui rendent hommage en déployant la banderole suivante : “ Maldini, pendant 20 ans notre rival, pendant 20 ans toujours loyal “. Malgré une carrière en sélection frustrante (défaites en finale de la Coupe du Monde 1994 et en finale de l’Euro 2000), le troisième du Ballon d’or 1994 et 2003 laisse derrière lui un héritage immense.

Marcel Desailly

Poste : Défenseur Central

Nation : France

Général : 93

Vitesse : 84

Tir : 62

Passe : 75

Dribble : 75

Défense : 92

Physique : 92

MP : 3(droit) GT : 2

Odenkey Abbey né le 7 septembre 1968 à Accra au Ghana. Adopté par un fonctionnaire qui le rapatrie en France, celui que l’on connaît désormais en tant que Marcel Desailly fait ses premiers pas dans les parcs nantais et intègre à ses quinze ans le prestigieux centre de formation du FC Nantes. Il y rencontre un certain Didier Deschamps avec qui il noue une solide amitié. C’est d’ailleurs le jeune milieu basque qui va annoncer une bien triste nouvelle à Marcel : son grand-frère et modèle à suivre Seth Adonkor alors joueur professionnel du FC Nantes décède tragiquement dans un accident de la route. Plutôt que s’effondrer, Marcel Desailly va alors tout faire pour remplacer son frère. Devenu professionnel en 1986, il gagne sa titularisation dans l’équipe des Canaris, mais ne remporte aucun titre. Excellent sous la pression, Desailly attire l’attention de Bernard Tapie qui le signe à l’Olympique de Marseille. Auteur d’une prestation remarquée face aux Rangers en Ligue des champions, Marcel Desailly s’installe définitivement dans l’axe aux côtés de Basile Boli. La campagne européenne s’achève en apothéose et les phocéens remportent leur tout premier trophée européen. Les qualités de compétiteur et de combattant séduisent le Milan AC qui s’empresse de le signer en 1994 pour palier au départ de Frank Rijkaard. “The rock” plie bagage et franchit les Alpes et l’explosif défenseur central s’affirme comme l’un des tous meilleurs au monde. Fort au duel et intraitable sur l’homme, Marcel Desailly collectionne les trophées et les récompenses individuelles. Vainqueur d’une C1 en 1995 et deux scudetti, il se classe huitième au Ballon d’or. 1996. La carrière de Marcel Desailly atteint des sommets en équipe nationale à la Coupe du Monde 1998. Associé à Laurent Blanc en défense et positionné derrière son ami Didier Deschamps, Desailly se transcende et devient le leader attendu, par sa volonté seule il emmène les Bleus jusqu’au sacre mondial. Marcel Desailly, aussi connu pour son rire légendaire, termine son incroyable carrière du côté de Chelsea et remporte même une FA Cup.

Cafu

Poste : Défenseur Latéral Droit

Nation : Brésil

Général : 93

Vitesse : 92

Tir : 73

Passe : 89

Dribble : 87

Défense : 91

Physique : 87

MP : 3(droit) GT : 3

Comme une évidence, Cafu est régulièrement cité parmi les meilleurs défenseurs droits de tous les temps. Le rapide et endurant brésilien s’est ainsi imposé comme le spécialiste du poste au tournant du millénaire. Possédant un bagage technique complet et réputé infranchissable, Cafu n’hésite pas à multiplier les courses le long de la ligne de touche et met ainsi ses adversaires au supplice : il est le maître incontesté dans son couloir droit. Centreur hors pair, Cafu n’en est pas moins un défenseur sérieux et appliqué et connaît très vite le succès lorsqu’il remporte un championnat du Brésil et deux Copa Libertadores avec le São Paulo FC. Après une expérience mitigée au Real Saragosse en 1995, Cafu explose alors deux ans plus tard et forge sa légende en Italie. “Il pandolino” est un joueur clé de l’AS Rome qui remporte le scudetto 2001, mais surtout il conquiert la prestigieuse ligue des champions en 2007 avec le Milan AC. Par ailleurs Cafu est avant tout connu pour son incroyable parcours avec la sélection brésilienne. Rare joueur à disputer quatre coupes du monde, l’homme aux cent-quarante-deux capes (record absolu !) dispute trois finales de mondial. Sacré champion du monde aux États-Unis en 1994, c’est dans la peau d’un capitaine qu’il soulève son deuxième globe en 2002.

Didier Deschamps

Poste : Milieu Défensif

Nation : France

Général : 92

Vitesse : 82

Tir : 74

Passe : 86

Dribble : 80

Défense : 93

Physique : 89

MP : 3(droit) GT : 3

Didier Deschamps n’est certainement pas le joueur le plus fantastique ni le plus glamour qu’il puisse exister. Travailleur de l’ombre au cœur du jeu, le basque est avant un homme au caractère bien trempé, un formidable compétiteur qui s’est adjugé tous les trophées possibles au cours de sa carrière. Loin des paillettes, “la Desch” a un atout discret, mais néanmoins précieux : il sait comment gagner. Capitaine dans quasiment tous les clubs où il est passé, Deschamps est un formidable meneur d’hommes, il est un aboyeur qui emmène ses troupes vers les sommets. Révélé au FC Nantes où il se lit d’amitié avec Marcel Desailly, il rejoint l’Olympique de Marseille en 1989 : la suite est connue, Marseille remporte la C1 en 1993 et Didier Deschamps demeure à ce jour l’unique capitaine d’un club français à avoir soulever la coupe aux grandes oreilles. Parti à la Juventus Turin en 1994, il encadre un milieu composé de Paulo Sousa et Antonio Conte et ajoute à sa collection une autre Ligue des champions et trois championnats nationaux. Mais c’est avec la tunique des Bleus que le basque va écrire sa légende : fort de cent trois sélections avec l’équipe de France, il remporte avec celle-ci la Coupe du Monde 1998 et l’Euro 2000 dans la peau du capitaine. Reconverti entraîneur, l’ex-milieu infatigable fait des merveilles et emmène l’AS Monaco en finale de C1 en 2004 et l’Olympique de Marseille au sacre national en 2010. Surtout, il dirige le groupe tricolore qui décroche sa deuxième étoile au Mondial russe de 2018 et devient le troisième homme (avec Mario Zagallo et Franz Beckenbauer) à avoir remporté la Coupe du Monde en tant que joueur et sélectionneur.

Lothar Matthäus

Poste : Milieu Central

Nation : Allemagne

Général : 94

Vitesse : 91

Tir : 92

Passe : 92

Dribble : 84

Défense : 92

Physique : 87

MP : 4(droit) GT : 3

Lothar Matthäus est au même titre que Franz Beckenbauer l’incarnation de l’Allemagne dominatrice et victorieuse. Si le Kaizer a régné sur les années 70, Matthäus quant à lui a dominé les années 80 et 90. Bavarois, versatile et meneur d’hommes exemplaire comme son illustre aîné, Lothar Matthäus n’est peut-être pas aussi technique et soyeux, mais à l’avantage de pouvoir adapter son jeu dans le temps et de s’acclimater à tous les dispositifs tactiques possibles. Le natif d’Erlangen débute sa carrière au Borussia Mönchengladbach en 1979 et son assurance convainc Jupp Heynckes de l’installer dans le onze des poulains. Toutefois l’allemand ne remporte aucun titre avec le club de la Rhénanie et signe au Bayern Munich en 1984. Marchant dans les traces d’un certain Paul Breitner, le bavarois se rend indispensable et devient un joueur précieux pour le collectif, il est un joueur de devoir aimant l’engagement physique, il est un relayeur à la passe chirurgicale qui ne rechigne jamais pour défendre. Il est aussi un redoutable finisseur qui glane le surnom de “Torminator”, et est un formidable compétiteur qui rencontre le succès en Bundesliga à sept reprises. Entre 1989 et 1992, il représente les couleurs de l’Inter Milan et y inscrit de nombreux buts. Chez les nerazzuri il remporte ainsi un scudetto et une Coupe de l’UEFA. En 1990 dans un contexte géopolitique difficile marqué par la chute du bloc soviétique et la réorganisation de l’Allemagne, Matthäus est un mur infranchissable qui dirige ses troupes jusqu’au sacre mondial au Stadio Olimpico de Rome, l’Allemagne de l’Ouest s’imposant 1-0 face à l’Argentine en finale. Comme un symbole, l’Allemagne achève sa réunification quelques mois plus tard.

Hristo Stoichkov

Poste : Ailier Gauche

Nation : Bulgarie

Général : 93

Vitesse : 93

Tir : 95

Passe : 90

Dribble : 94

Défense : 52

Physique : 88

MP : 3(gauche) GT : 4

Aussi bien réputé pour son pied gauche magique que pour son tempérament exécrable, Hristo Stoichkov est le meilleur joueur de l’histoire de la Bulgarie. Footballeur à la réputation de bad boy usant de brutalité et de vice sur le terrain, le slave est néanmoins un joueur extrêmement talentueux pouvant aussi bien jouer aux postes de meneur de jeu que d’attaquant gauche. Stoichkov est un phénomène à part entière, il est un harceleur à l’attitude hautaine et aux gestes spectaculaires qui émerveille le spectateur. Révélé au CSKA Sofia en 1984, Stoichkov enfile les perles et s’adjuge le soulier d’or européen 1990 en inscrivant trente-huit pions. Envoyé au FC Barcelone dont le coach n’est autre que Johan Cruyff, le bulgare devient le chouchou du Camp Nou qui se régale de ses frasques et de ses exploits sur le gazon. Titulaire au sein d’une équipe catalane que beaucoup de spécialistes considèrent comme étant l’une des meilleures de l’histoire, “el pistoléro” s’éclate et fait trembler les filets adverses à cent dix-sept reprises. Quintuple champion d’Espagne avec le club blaugrana, le sulfureux bulgare survole la Ligue des Champions 1991-1992 et guide le FC Barcelone vers son tout premier sacre européen. Malheureusement pour Stoichkov, il échoue dans sa quête du Ballon d’or et termine à une très honorable deuxième place. Il lui faudra attendre deux années de plus pour que “le chien de Plovdid” se voit remettre la plus prestigieuse des récompenses individuelles : capitaine emblématique d’une surprenante et talentueuse équipe de Bulgarie, il emmène celle-ci à la quatrième place de la Coupe du Monde aux États-Unis.

Ruud Gullit

Poste : Attaquant

Nation : Pays-Bas

Général : 94

Vitesse : 90

Tir : 95

Passe : 93

Dribble : 91

Défense : 83

Physique : 91

MP : 5(droit) GT : 4

Jamais un footballeur n’aura été aussi polyvalent et complet que Ruud Gullit. Natif d’Amsterdam de parents d’origine surinamienne, le jeune Ruud se fait très vite remarquer et signe son premier contrat professionnel avec le HFC Haarlem en 1978, devenant à seize ans le plus joueur de l’histoire à intégrer le championnat néerlandais. Ses qualités athlétiques et son jeu de tête dévastateur séduisent le Feyenoord Rotterdam qui casse sa tirelire pour recruter le jeune international espoir. Repositionné milieu offensif derrière un Johan Cruyff au crépuscule de sa carrière, l’ex-libéro prend son envol et se montre à son avantage, remporte le championnat local et glane le titre de footballeur néerlandais de l’année en 1984. Ruud Gullit va définitivement achever sa mutation et s’asseoir comme l’un meilleurs représentants du football total batave lorsqu’il signe au PSV Eindhoven. Dans le sud du plat pays, “la tulipe noire” éclot complètement et vit une histoire d’amour avec l’écurie rouge et blanche. Le néerlandais reconnaissable à ses longues dreadlocks et à son look de rasta (il est par ailleurs musicien de reggae) remporte deux autres championnats avec le PSV et est élu Ballon d’or européen en 1987. Par ailleurs, il dédie sa récompense à Nelson Mandela pour honorer son combat contre l’Apartheid. Le nom de Ruud Gullit est associé  à ceux de Marco van Basten et de Frank Rijkaard, qui n’est autre que son ami d’enfance. Le trio magique hollandais s’illustre tout d’abord au sein du Milan AC de Silvio Berlusconi qui remporte deux Coupes des clubs champions, mais surtout avec la sélection des Pays-Bas lors de l’Euro 1988. En finale, Ruud Gullit propulse le ballon de la tête dans les cages soviétiques sur un corner de Marco van Basten et remporte la compétition avec les Oranje.

Romário

Poste : Buteur

Nation : Brésil

Général : 93

Vitesse : 93

Tir : 95

Passe : 66

Dribble : 91

Défense : 36

Physique : 67

MP : 5(droit) GT : 4

Romário est un attaquant atypique identifié et admiré pour son style imprévisible. Globe trotteur du football qui l’aura vu jouer sur cinq continents et représenter neuf clubs différents, le natif de Rio de Janeiro est un renard des surfaces apprécié pour son explosivité et sa vitesse de percussion qui lui permettent se défaire facilement du marquage adverse afin de se créer des espaces improbables dans la surface de réparation. Pourtant rien ne fut simple pour le petit brésilien qui grandit dans la misère et l’extrême pauvreté d’une favela de Rio et qui dut se battre pour décrocher son premier contrat professionnel avec le Vasco de Gama. “O baixhino” s’impose pourtant dans le onze carioca et fait état de son adresse dans les derniers mètres. Repéré et transféré au PSV Eindhoven en 1988, il va conquérir six titres en cinq saisons et inscrit cent vingt-huit buts en cent quarante-huit matchs. Romário est alors au sommet de son art et est bien décidé à conquérir le monde : l’attaquant d’un mètre soixante-sept accepte la proposition du FC Barcelone et rejoint le club catalan en 1993 qui le propulse alors au sommet. “Peixe” devient le deuxième brésilien de l’histoire à s’imposer en Catalogne et remporte la Liga en 1994. Pichichi du championnat avec trente buts, Romário réalise son rêve le plus cher et inscrit son nom au palmarès du Ballon d’or, il est alors le premier brésilien à y figurer. En parallèle, Romário aura vécu une histoire d’amour contrasté avec la sélection brésilienne, faite d’exploits et de nombreuses désillusions. Héros de tout un peuple au Mondial américain de 1994, le meilleur joueur de la compétition marque le but de la qualification en demi-finale et remporte la Coupe du Monde mettant ainsi fin à vingt-quatre ans d’attente pour le Brésil. Toutefois le tempérament ombrageux et violent de l’attaquant lui joue des tours et le prive de participation à la Coupe du Monde 2002. Avec sept cent soixante-douze buts inscrits pour un peu moins de mille rencontres disputées, l’Auriverde prend sa retraite des terrains à l’âge de quarante-deux ans en 2009 et aura laissé l’image d’un joueur génial et beau dans l’expression de son football. Il est depuis 2015 sénateur de l’état fédéral de Rio de Janeiro.

George Weah

Poste : Buteur

Nation : Libéria

Général : 92

Vitesse : 96

Tir : 89

Passe : 79

Dribble : 87

Défense : 60

Physique : 89

MP : 4(droit) GT : 4

George Weah présente l’un des destins les plus exceptionnels qui ait pu exister dans la noble histoire du football. Natif du Libéria, nation extrêmement pauvre de l’Afrique de l’Ouest, Weah traîne son baluchon de tout jeune joueur professionnel entre son pays et le Cameroun. Repéré par Claude Le Roy alors sélectionneur des lions indomptables, celui-ci met le libérien en relation avec les recruteurs de l’AS Monaco qui le signent en 1988. Sur le rocher, George Weah sort de l’anonymat et éblouit les observateurs du championnat français. Rapide et puissant, “Mister George” est un attaquant incroyablement vif à la panoplie technique complète et au sens de l’équilibre parfait. Suprenant d’adresse malgré son grand gabarit, Weah impressionne surtout pour son incroyable confiance en lui et nombreux sont ceux qui voient en lui un futur attaquant de classe internationale. Avec le club asémite il progresse sous les ordres d’Arsène Wenger et remporte la Coupe de France 1991, mais échoue en finale de Coupe des coupes l’année suivante. Frustré, George Weah décide de quitter le club de la Principauté pour celui du Paris Saint-Germain. Dans le club de la capitale, l’africain s’impose comme étant l’un des avants les plus doués de sa génération et se fait connaître sur la scène continentale. Le champion de France 1994 brille en Ligue des Champions et porte le PSG sur ses épaules jusqu’en demi-finale où il inscrit huit buts dans le tournoi. Ses performances exceptionnelles lui ouvrent les portes du grand Milan AC où Weah enchaîne les exploits individuels et les buts d’extraterrestres : face à la Lazio, il mystifie la défense romaine et efface subtilement le gardien. L’année 1995 érige alors le Libérien au sommet de la pyramide mondiale du football, le jury de France Football lui remettant alors le Ballon d’or. George Weah est à ce jour le seul et unique représentant du continent africain ayant obtenu la récompense individuelle ultime. Capitaine exemplaire du Libéria entre 1988 et 2002, il participe même à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations en 2002. Meilleur footballeur africain de tous les temps, George Weah entame une reconversion en politique et s’emploie à améliorer les conditions de vie du peuple libérien. Figure humaniste reconnue pour sa générosité, George Weah est élu président la République du Libéria en 2018.

Joueur de la décennie

Ronaldo

Poste : Buteur

Nation : Brésil

Général : 97

Vitesse : 98

Tir : 97

Passe : 82

Dribble : 98

Défense : 46

Physique : 82

MP : 5(droit) GT : 5

Quelques années avant l’ultradomination de Lionel Messi et de Cristiano Ronaldo sur la scène footballistique, un brésilien menait la danse sur les pelouses du monde entier. Ronaldo Nazário de Lima, le vrai oseront dire certains, n’était pas un footballeur comme les autres, il était l’essence du football, il était l’expression la plus pure du ballon rond et le plus fabuleux esthète de son époque. N’en déplaise au portugais avec qui il partage le même patronyme, “Il phenomeno” était un joueur prodigieux capable des dribbles les plus renversants et de détruire n’importe quelle défense d’un coup de reins dévastateur. Idole des fans de football élevé au rang de superstar comme un certain Michael Jordan en NBA, Ronaldo a su mettre tout le monde d’accord bien qu’il ait joué pour de nombreux clubs rivaux tout au long de son immense carrière. Le natif de Bento Ribeiro était ainsi un être surnaturel qui a mis la planète football à ses pieds et subjugué n’importe lequel de ses observateurs. Avant-centre à la technique géniale et à la vitesse surpersonique, Ronaldo a de la magie dans les pieds et de la suite dans les idées : feintes, crochets, changements de direction, passements de jambes, le ballon semble tel un aimant qui ne quitte jamais les crampons du prodige carioca qui prend un malin plaisir à faire danser la samba à ses opposants. Une fois lancé dans la course, Ronaldo est intraitable il est vrai aidé par une vitesse hors du commun et un physique surdéveloppé, et bombarde les cages adverses d’une frappe lourde et puissante. Ambidextre et bon de la tête, le brésilien aux qualités mentales exceptionnelles est souvent comparé au roi Pelé tant leurs jeux respectifs présentent des similitudes. Ronaldo débute sa carrière professionnelle en 1993, il est alors repéré par l’ancienne star internationale Jairzinho qui le signe au Cruzeiro. Ronaldo file toutefois rapidement au PSV Eindhoven qui flaire la bonne affaire pour remplacer Romário parti au FC Barcelone. Le jeune brésilien y souffre du mal du pays, mais n’a aucun mal à dominer le championnat néerlandais et s’envole bientôt pour le FC Barcelone. Inscrivant en moyenne un but par match dont un stratosphérique contre le SD Compostelle, l’auriverde séduit les socios catalans par sa conduite de balle et décroche sans forcer le titre de Pichichi. Il remporte aussi son premier sacre majeur en disposant du Paris Saint-Germain en finale de Coupe des Coupes en 1997, c’est d’ailleurs “R9” qui se chargera de transformer le pénalty de la victoire peu avant la mi-temps. Sans l’ombre d’un doute, Ronaldo gagne le Ballon d’or tant ses qualités hors-normes ont séduit le monde du football. Il n’a que vingt et un ans et il est le plus jeune détenteur de l’histoire du trophée. Toutefois, R9 ne s’attarde pas en Espagne et file en Lombardie où il signe pour l’Inter Milan. Son association avec le chilien Zamorano fait des merveilles et il ajoute une coupe de l’UEFA à sa collection. Encore une fois Ronaldo est décisif en finale. Le brésilien s’éclate en Serie A et enfile les buts comme des perles, mais une effrayante blessure le stoppe dans son ascension vers le panthéon du football : 12 avril 2000, l’Inter Milan affronte la Lazio Rome en finale de Coupe d’Italie et Ronaldo se rompt définitivement le tendon rotulien droit déjà fragilisé par une précédente blessure. Les images sont insoutenables et le brésilien ne récupérera jamais l’entièreté de son talent. Mais même diminué par ses problèmes de surpoids et régulièrement gêné par des blessures récurrentes, “Il phenomeno” n’en demeure pas un joueur sensationnel qui vend des services au Real Madrid puis au Milan AC. Avec les Merengues, il est un galactique qui remporte deux championnats d’Espagne et marque plus de cent buts en cinq saisons. Avec les rossoneri, il fait bonne figure, mais ne remporte aucun titre majeur. Mais ce que l’on retiendra de sa formidable, mais cependant frustrante carrière tant il aurait dû devenir l’incontestable meilleur joueur de l’histoire du football est son parcours en sélection du Brésil : champion du monde en 1994 en étant sur le banc, Ronaldo manque et perd la finale 1998 avant de sublimer et décrocher un deuxième sacre mondial en 2002, ses deux buts offrant la victoire finale du Brésil face à l’Allemagne. Ballon d’or en 2002, R9 prend sa retraite après une ultime pige au SC Corinthians. Il est dès lors président du Real Valladolid, club du nord de l’Espagne participant à la Liga Santander.

Cet article a été rédigé par : @JeMeThai

FIFA – Onze de la décennie : Années 1980

Bienvenue dans cette rétrospective consacrée aux joueurs légendaires de l’histoire du football. Dans ce hors-série unique, nous vous proposons chaque semaine un article mettant en lumière le onze d’or de chaque décennie, d’Alfredo di Stefano à Ronaldinho, des années 1950 à notre ère moderne. Cette semaine, nous vous proposons de (re)découvrir les années 1980, une décennie riche en histoire et exploits en tout genre. A la dynastie germano-néerlandaise se succède un football italien, incarné par une génération talentueuse qui remporta la Coupe du Monde en 1982. Un football italien de club riche en talents individuels tels Platini ou Maradona qui ne parvient toutefois pas encore à imposer une dynastie européenne durable sur la scène continentale, bien au contraire d’un certain club de Liverpool, quadruple champion d’Europe entre 1977 et 1984. Platini le juventini et Maradona le napolitain incarnent alors la beauté pure tantôt folle d’un jeu qui les ont portés vers les sommets avec leurs sélections respectives. Platini le triple ballon d’or offre le premier sacre international à la France et Maradona la Coupe du Monde 1986 qu’il aura durebalement marqué de son empreinte (de la main). Enfin, la décennie s’achève par la renaissance du football hollandais : l’éclosion du trio milanais van Basten – Gullit – Rijkaard honore la génération

Années 80 :

Dino Zoff

Poste : Gardien de but

Nation : Italie

Général : 95

Plongeon : 94

Jeu de main : 91

Dégagement : 72

Réflexe : 95

Vitesse : 56

Positionnement : 98

MP : 3 (droit) GT : 1

Zoff est assurément l’un des grands gardiens que la planète football ait connue. Intraitable sur sa ligne, autoritaire dans ses sorties et doté d’un excellent sens du placement, Zoff affiche une condition physique irréprochable qui lui permet ainsi de réaliser une longue carrière. Toutefois rien n’est simple pour le jeune Zoff. Tout d’abord rejeté par l’Inter Milan et la Juventus Turin à ses quatorze ans, il signe alors un premier contrat avec l’Udinese. Il doit ainsi patienter sur le banc et enfile finalement les gants de titulaire lors de la relégation du club frioul en Série B, et s’affirme comme un des meilleurs gardiens en Italie. Passé ensuite par Mantoue et Naples, il accède enfin à la reconnaissance lorsque la Juventus l’attire dans ses filets en 1972. Sextuple champion d’Italie avec les Bianconeri, celui que l’on surnomme “SuperDino” ne rate aucun match et établi un record d’invincibilité de neuf-cent trois minutes. Premier international italien à atteindre les cents capes et capitaine de la Nazionale, il est au crépuscule de sa carrière lorsqu’il remporte le Mundial 1982. Zoff est, à l’âge de 40 ans, le plus vieux vainqueur de l’histoire de la Coupe du Monde.

Gaetano Scirea

Poste : Défenseur Central

Nation : Italie

Général : 93

Vitesse : 76

Tir : 73

Passe : 92

Dribble : 83

Défense : 94

Physique : 88

MP : 2 (droit) GT : 4

Gaetano Scirea n’est pas un joueur comme les autres. Gentleman du football au comportement exemplaire et parangon du fair-play, Scirea est un joueur fuoriclasse, le pilier de la défense de la Juventus des eighties. L’italien est un compétiteur acharné et un modèle d’élégance balle au pied, à la relance impeccable et possédant une technique lui permettant de se défaire de ses adversaires pour remonter le terrain et marquer. Scirea est un joueur agréable à voir jouer mais avant tout un roc défensif et brille par sa qualité d’anticipation, il est un combattant propre capable de transmettre de la confiance à toute l’équipe. Très intelligent, il ne récolte que deux cartons jaunes au cours de sa carrière. Il est un défenseur aux pieds de meneur de jeu, un leader discret et charismatique, un homme avec un grand H qui aura également su garnir son palmarès : sept scudetti, deux coppa italia, 1 Coupe des clubs champions et surtout une Coupe du Monde avec l’Italie en 1982. D’ailleurs, comment oublier sa magnifique passe décisive pour Tardelli en finale ? A sa retraite en 1988, il intègre le staff technique de la Juventus en tant qu’observateur. Parti superviser un tournoi en Pologne, il décède tragiquement dans un accident de la route. Il n’avait que trente-cinq ans.

 Franco Baresi

Poste : Défenseur Central

Nation : Italie

Général : 94

Vitesse : 74

Tir : 50

Passe : 78

Dribble : 75

Défense : 97

Physique : 84

MP : 3 (droit) GT : 2

Baresi est un joueur éternel, un saint parmi les saints du Milan AC. Patron de la défense à trois des Rossoneri, l’archange lombard multiplie les apparitions sous la tunique rouge et noire à San Siro. L’homme aux sept-cent dix-neuf matchs avec le club diavolo est aussi peu à son aise devant un micro qu’il est impressionnant sur le terrain. Installé comme titulaire à un poste aussi exigeant que celui de libéro à dix-huit ans seulement, le protégé de Liedholm fait rapidement l’unanimité sur le terrain. Dur sur l’homme, cet incroyable perfectionniste est un coordinateur talentueux et n’hésite jamais à prendre ses responsabilités. Loyal à son club de toujours, il connaît deux relégations avec le club lombard mais surtout l’époque du grand Milan AC. Associé avec Maldini et Costacurta aux arrière-postes et les néerlandais Gullit, van Basten et Rijkaard, Baresi remporte trois fois la C1 et six scudetti. Il est bien entendu présent lors du sacre mondial italien en 1982. Au terme d’une immense carrière de vingt ans au Milan AC, il prend sa retraite en 1997. Honneur suprême pour le joueur, son mythique numéro 6 est retiré par le club Rossonero.

Marius Trésor

Poste : Défenseur Central

Nation : France

Général : 92

Vitesse : 81

Tir : 64

Passe : 78

Dribble : 70

Défense : 93

Physique : 89

MP : 2 (droit) GT : 3

Défenseur central des années 1980 et premier capitaine antillais de l’équipe de France, il est un taulier de la génération Platini. Sa classe naturelle et ses qualités techniques hors du commun en font d’ailleurs l’un des défenseurs les plus en vue du championnat de France. Passé par l’AC Ajaccio, il devient un arrière de référence en rejoignant l’Olympique de Marseille et remporte la Coupe de France 1976. Toutefois la rélégation du club phocéen en 1980 met en péril sa carrière, et il semble alors fini pour le football au plus haut niveau. Toutefois, l’influent président des Girondins de Bordeaux Claude Bez attire et fait signer le guadeloupéen au club. Trésor va alors inscrire les plus belles pages du club Marine et Blanc durant quatre saisons et remporter le championnat de France en 1984. Avec son partenaire de club et ami Alain Giresse, il achève la Coupe du monde 1982 avec les honneurs. Dans une demi-finale controversé face aux allemands de l’Ouest, Trésor envoie une magnifique reprise de volée dans les filets de Schumacher mais la France s’incline. Ce n’est que partie remise pour le girondin puisque deux ans plus tard il remporte l’Euro 1984, le premier titre international de l’équipe de France.

Frank Rijkaard

Poste : Milieu Défensif

Nation : Pays-Bas

Général : 91

Vitesse : 81

Tir : 81

Passe : 84

Dribble : 82

Défense : 91

Physique : 88

MP : 4 (droit) GT : 3

Le joueur d’origine surinamienne est l’un des plus solide piliers de son époque. Travailleur de l’ombre acharné à la technique insoupçonnée, il est ainsi capable de participer et d’organiser le jeu. Alternant les rôles de milieu récupérateur et de défenseur central dans des clubs aussi aussi prestigieux que l’Ajax Amsterdam et le Milan AC, il forme avec ses compatriotes van Basten et Gullit un trio redoutable qui remporte deux C1 avec la manière : lors de l’édition 1988-1989, les Rossoneri écrasent le Real Madrid 6-1 en demi-finale puis le Steara Bucarest 4-0 en finale. Un an plus tard, Frank Rijkaard marque le but de victoire en finale contre le Benfica Lisbonne. “L’ouragan” Oranje est également de la génération dorée néerlandaise qui remporte l’Euro 1988. Le joueur aux qualités athlétiques et physiques indéniables apporte la stabilité et la sérénité nécessaire au milieu de terrain et figure dans l’équipe type du tournoi. Retourné à l’Ajax Amsterdam en 1993, Rijkaard encadre une génération prometteuse composée entre autres de Clarence Seedorf et Patrick Kluivert et ajoute une troisième C1 à son palmarès.

Graeme Souness

Poste : Milieu Central

Nation : Ecosse

Général : 91

Vitesse : 77

Tir : 80

Passe : 86

Dribble : 81

Défense : 83

Physique : 94

MP : 3 (droit) GT : 3

Joueur illustre du Liverpool FC triple vainqueur de la Coupe des Clubs Champions en 1978, 1981 et 1984, l’écossais quintuple roi d’Angleterre avec le club de la Mersey est l’archétype du milieu teigne et ultra fiable. Reconnaissable à ses bouclettes soyeuses et à moustache fournie, “Souey” est un déménageur, un briseur de chevilles qui n’hésite pas à poser le pied là où ça fait mal, il est un mort de faim capable de ratisser la pelouse pendant 90 minutes sans s’essouffler. Joueur agressif et violent, Souness est une terreur sur les gazons britanniques. Mais il serait injuste de réduire le natif d’Edimbourg à son jeu musclé, Souness sait marquer et passer, et être décisif dans les matchs qui comptent. Meilleur buteur de la C1 en 1981 avec six réalisations, il délivre la passe décisive du sacre européen de 1978 à son compatriote et autre légende liverpuldienne Kenny Dalglish. Entraîneur-joueur du Glasgow Rangers au crépuscule de sa carrière, il y remporte quatre championnats et quatre coupes domestiques.

Sócrates

Poste : Meneur de jeu

Nation : Brésil

Général : 93

Vitesse : 87

Tir : 95

Passe : 93

Dribble : 94

Défense : 47

Physique : 87

MP :5 (droit) GT : 4

Sócrates est l’un des footballeurs brésilien les plus célèbres du vingtième-siècle. Capitaine de la Seleção au Mundial 1982, Sócrates est un milieu de terrain longiligne doté d’une grande technique et d’une parfaite vision du jeu. L’élégant meneur de jeu se distingue par sa conduite de balle et son intelligence mais celui qu’on surnomme “le docteur” ne gagne pourtant rien en sélection nationale. Reconnaissable sur le terrain à sa barbe et à son port altier, le grand frère de Raí effectue  la majorité de sa longue carrière au Brésil dans un pays gangréné par la pauvreté et la corruption. Alors joueur du club paulista du SC Corinthians entre 1981 et 1984, Sócrates va surpasser sa condition de footballeur et devenir une icône nationale. Se dressant contre la dictature militaire en place, le docteur et ses coéquipiers vont ainsi instaurer un système démocratique dans le vestiaire : chaque décision liée à la vie du club est soumise au vote des joueurs tels la tactique, les entraînements, la préparation des matchs ou encore le recrutement de joueurs. Le mouvement est avant tout un succès sportif puisque le SC Corinthians s’adjuge trois championnats de São Paulo mais aussi politique : le Brésil devient une démocratie en 1985.

Michel Platini

Poste : Meneur de jeu

Nation : France

Général : 96

Vitesse : 91

Tir : 97

Passe : 94

Dribble : 97

Défense : 55

Physique : 67

MP : 4(droit) GT : 5

Premier numéro 10 à la française avant un certain Zinédine Zidane, Michel Platini est régulièrement cité parmi les légendes du football. Égal des Maradona, Cruyff et autre Pelé, le meneur tricolore se distingue par une technique hors du commun couplée à une vitesse d’exécution énorme. Malgré un physique fragile et frêle, ce milieu à la vista dingue est instoppable et se défait aisément de ses adversaires directs. Platini est également connu pour être un travailleur acharné peaufinant son art du dribble et sa maîtrise du coup-franc pendant les séances entraînements.Il va en faire sa spécialité et en inscrire plus d’une cinquantaine dont onze avec les Bleus. Il en passe même deux lors d’un match opposant français et italiens en 1978 ! Tout simplement phénoménal. À l’Euro 1984, Platini est alors au sommet de sa gloire. Leader technique et vocal des Bleus, il survole tout simplement le tournoi, il inscrit un triplé contre la Yougloslavie et un autre contre la Belgique en phase de poule, et offre ensuite la victoire aux français à l’ultime minute de la prolongation lors de la demi-finale contre le Portugal. Enfin le prodige lorrain achève son oeuvre magistrale en plantant un but sur coup-franc, encore un, au malheureux portier espagnol Luis Arconada en finale. Champion d’Europe, il est l’idole de toute une génération de français mais aussi des supporters italiens. En effet, “Platoche” passe la majeure partie de sa carrière de l’autre côté des Alpes à la Juventus Turin. Avec les piémontais il remporte tous les trophées possibles et imaginables. La bande à Platini, Boniek et Rossi rafle ainsi deux Scudetti, une Coppa Italia, une Coupe des Coupes et enfin une Coupe des Clubs Champions en 1985. Comme une évidence, le triple Ballon d’or français marque le but de la victoire en finale.

Kenny Dalglish

Poste :Buteur

Nation : Ecosse

Général : 93

Vitesse : 92

Tir : 95

Passe : 80

Dribble : 92

Défense : 42

Physique : 75

MP : 5(droit) GT : 4

Quand on évoque Liverpool il est difficile de trancher qui de Kenny Dalglish et Ian Rush a été le meilleur attaquant du club liverpuldien lors des glorieuses années 80. En effet les deux britanniques forment alors une redoutable paire de buteurs, sir Kenneth l’écossais marque ainsi 172 buts tandis que Ian le gallois en plante 346. Ian Rush est certes encore à ce jour le meilleur buteur de l’histoire du Liverpool FC mais c’est bel et bien Dalglish qui se démarque au niveau du palmarès. Nous sommes en 1977 lorsque Dalglish pose ses valises sur les rives de la Mersey, il est alors un attaquant confirmé du championnat écossais ayant été sacré à quatre reprises avec le Celtic Glasgow. Il intègre un effectif orphelin de Keegan qui venait de remporter la dernière Coupe des clubs champions européen. “King Kenny” trouve rapidement ses marques et inscrit trente et un buts pour sa première saison avec les Reds. Mieux encore, il marque l’unique but de la finale de C1 d’un délicieux ballon piqué et est alors désigné joueur de l’année par la presse spécialisée. En 1980, le jeune Ian Rush de dix ans son cadet signe à Liverpool et Dalglish se mue alors en attaquant de soutien. L’équipe des Reds est entraînée par le légendaire Bob Paisley et rafle trois autres Coupe d’Europe des clubs champions et quatre championnats d’Angleterre. L’histoire pourrait s’arrêter ici mais sir Kenny Dalglish n’en demeure pas moins être un grand coach : il ajoute trois championnats domestiques avec Liverpool, un autre avec Blackburn et deux FA Cup à son armoire à trophée. En guise d’hommage de la part du club, une tribune d’Anfield porte désormais son nom.

Karl-Heinz Rummenigge

Poste :Attaquant

Nation : Allemagne

Général : 93

Vitesse : 86

Tir : 93

Passe : 91

Dribble : 90

Défense : 61

Physique : 90

MP : 4(droit) GT : 4

Arrivé en 1974 dans un Bayern Munich vieillissant et sur le déclin, Karl-Heinz Rummenigge se fait tout d’abord remarquer pour ses qualités de dribbleur et pas particulièrement pour son habileté à marquer. Il va pourtant progressivement prendre le relais à un Gerd Müller au crépuscule de sa carrière et s’imposer définitivement comme un titulaire sur le front de l’attaque bavaroise. À tout juste vingt ans, le talentueux attaquant remporte deux Coupes d’Europe des clubs champions et honore bientôt sa première sélection avec l’Allemagne de l’Ouest. Avec l’arrivée de l’ex-international hongrois Pál Csernai sur le banc du Bayern en 1979, « Kalle » explose et inscrit un total de vingt-six buts en trente-quatre rencontres, son jeu de tête redoutable, sa ténacité et sa présence constante sur le front de l’attaque permettent ainsi aux bavarois d’être sacré champion d’Allemagne, et Rummenigge remporte alors le Ballon d’or européen. La saison 1980-1981 est l’exacte réplique de la précédente  : le Bayern Munich réalise la passe de deux, Rummenigge score vingt-neuf fois et remporte à nouveau le Ballon d’or. Cependant le bilan avec la sélection ouest-allemande est plus contrasté : il s’incline deux fois en finale de Coupe du Monde en 1982 face à l’Italie et en 1986 face à l’Argentine. Toutefois, il remporte avec sa sélection le Championnat d’Europe des nations 1980

Marco van Basten

Poste :Buteur

Nation : Pays-Bas

Général : 94

Vitesse : 86

Tir : 95

Passe : 77

Dribble : 91

Défense : 39

Physique : 80

MP : 4(droit) GT : 3

Joueur hors-norme, aux qualités techniques énormes et capable de marquer dans n’importe quelle position, Marco van Basten n’est pas un joueur comme les autres. Celui que l’on présente comme le digne successeur de Johan Cruyff est le meilleur avant-centre de sa décennie, il est un héros des Oranje qu’il mène à la victoire finale à l’Euro 1988 en atteste sa magnifique volée dans les filets soviétiques en finale. Il est l’une des plus grandes légendes de l’histoire du Milan AC, il est chez les rossoneri la pointe du triangle magique néerlandais Rijkaard – van Basten – Gullit. Le natif d’Utrecht passé par l’Ajax Amsterdam est un joueur beau, grand et élancé qui suscite l’admiration des amoureux du football par ses nombreux exploits individuels, comme un certain retourné acrobatique face à Den Bosch  en Eredivisie. Sa vivacité d’accélération, sa vitesse de course, sa détente et sa panoplie de tirs en font un attaquant complet, il régale par sa science du crochet et sa maîtrise du tempo, plus encore il ne rechigne jamais aux contingences défensives. Il hisse le Milan AC alors racheté par Silvio Berlusconi aux plus hauts sommets du football : ainsi le club lombard remporte deux Coupes des clubs champions (1989, 1990) et trois scudetti (1988, 1992, 1993). Le grand Milan est ainsi né et Marco van Basten en est son plus illustre architecte. Auréolé de gloire, le batave remporte trois fois le Ballon d’or en 1988, 1989 et en 1992 et égale ainsi le record de Platini et de … Cruyff. Malheureusement de nombreuses blessures l’oblige à arrêter sa carrière en 1985. Il n’a alors que trente ans.

Joueur de la décennie

Diego Maradona

Poste :Meneur de Jeu

Nation : Argentine

Général : 99

Vitesse : 97

Tir : 96

Passe : 94

Dribble : 99

Défense : 42

Physique : 80

MP : 3(gauche) GT : 5

Diego Armando Maradona. Son nom résonne dans les stades et une clameur enthousiaste s’empare des tribunes qui basculent progressivement dans l’hystérie collective. Jamais un joueur n’avait attisé autant de passion que le “Pibe de oro”, chacun de ses dribbles spectaculaires avait le pouvoir de remplir le coeur du spectateur d’une ivresse folle et chacune de ses courses affolantes déchaînait la ferveur du public. La star éternelle du Napoli avec qui il remporte deux championnats d’italie est un prodige du ballon rond, il est un sorcier capable de mystifier les meilleurs défenseurs et maîtrise tout le registre du parfait joueur offensif. Maradona est l’un des meilleurs techniciens de l’histoire du football si ce n’est le meilleur. Il est néanmoins un personnage controversé multipliant les frasques extrasportives, consommant de la drogue et adoptant parfois un comportement violent sur le terrain. Le personnage Maradona divise et fascine les amoureux du football. Capable du meilleur comme du pire, le capitaine de l’Albiceleste va pourtant devenir une légende en Argentine. Coupe du monde 1986, le joueur dispute en terre mexicaine sa compétition la plus aboutie et permet à l’équipe argentine d’atteindre la finale. Le quart de finale contre l’Angleterre de Gary Lineker forge définitivement la légende Maradona. L’argentin inscrit alors l’un des plus beaux buts de l’histoire du football en slalomant toute la défense anglaise depuis son camp avant de tromper le gardien. Surtout il lobe Peter Shilton de la main (la “main de Dieu” dira t-il en conférence d’après-match) et envoie l’Albiceleste en demi-finale. Ce match de mondial contre la Three Lions illustre à merveille les différentes facettes du facétieux lutin argentin. Enfin, le sulfureux et génial meneur de jeu parachève son oeuvre en finale en offrant le but de la victoire à Jorge Burruchaga.

Cet article a été rédigé par : @JeMeThai

PITCH NOTES – NOUVEAUTES SUR FIFA 21 (CARRIERE)

Gérez chaque instant du parcours de votre équipe vers le sommet du jeu avec une nouvelle profondeur dans les matchs, l’entraînement et les transferts en mode carrière FIFA 21.

SIMULATION INTERACTIVE DE MATCH

Une toute nouvelle façon de jouer votre saison. Entrez et sortez du jeu pendant les matchs pour contrôler le résultat du match, changez le cours d’un match en contrôlant les moments clés comme les penaltys et les coups francs, et apportez des modifications directement à partir de la simulation tout en surveillant les niveaux de performance de vos joueurs et les statistiques de match .

Nous savons que certains managers veulent tout contrôler. De petites décisions peuvent définir des moments importants, décider des titres et créer des champions. Mais tous les moments n’ont pas la même intensité, donc permettre aux joueurs de choisir leur niveau de contrôle a été une grande priorité pour nous cette année.

La Simulation Interactive de Match est une nouvelle façon de vivre des matchs en mode Carrière. Vous pouvez maintenant prendre du recul par rapport au gameplay traditionnel et vous concentrer sur une vue d’ensemble. La Simulation Interactive de Match permet aux managers d’adopter une approche plus tactique et plus rapide des matchs, en prenant des décisions très importantes depuis la ligne de touche et en surveillant leur impact sur le terrain d’une vue descendante

Dans La Simulation Interactive de Match, le match se déroule deux fois plus vite que le jeu normal. Les moments de match hors du jeu sont automatiquement ignorés, ce qui garantit que vous regardez toujours des événements importants.

Sautez dans le match ou sortez instantanément

La Simulation Interactive de Match vous permet de passer directement à l’action à tout moment, vous offrant une expérience de jeu traditionnelle.

Que vous aimiez intervenir uniquement lorsque votre équipe est en difficulté ou que vous préfériez intervenir chaque fois que votre équipe est en position de tir, la simulation interactive de match permet aux joueurs de vivre les matchs exactement comme ils le souhaitent. Vous pouvez également revenir hors du jeu et regarder le reste du jeu se dérouler dans la simulation interactive de match ou passer directement au résultat final à tout moment.

Rentrer ou sortir du jeu a n’importe quel moment, et aller au résultat final sont accessibles à tout moment pendant le match, que le match ait commencé comme jeu normal ou en mode simulation.

Une nouvelle façon de découvrir le gameplay de match

Chaque fois que vous êtes dans la simulation interactive de match, vous voyez les joueurs tenter de mettre en œuvre vos plans de jeu et vous disposez de tous les outils nécessaires pour les réorganiser à directement si nécessaire. Vous pouvez interagir avec la gestion d’équipe, modifier les plans de jeu et surveiller les informations de votre équipe et de votre adversaire en temps réel. Les onglets suivants sont disponibles:

  • Fitness – vous donne une idée des joueurs qui pourraient être fatigués.
  • Notes des joueurs – récapitule les joueurs qui jouent bien et ceux qui ont du mal.
  • Statistiques du match – fournit un aperçu instantané des performances des deux équipes.
  • Plan de match – montre les systèmes que les équipes ont adoptés sur le terrain.

La Simulation Interactive de Match propose également des commentaires audio et une atmosphère de stade tout au long du match.

Nouveau lanceur de match

Vous pouvez lancer chaque match avec l’une des trois options:

  • Play Match – Jouez avec le gameplay traditionnel.
  • Sim Match – lancez la nouvelle Simulation Interactive de Matchs.
  • Quick Sim – passez instantanément au résultat final du match.

Nous avons inclus de nouvelles informations pour vous aider à prendre des décisions avant d’entrer dans le match. Vous pouvez maintenant voir la composition probable de l’adversaire à côté de votre feuille d’équipe active, afin que vous puissiez évaluer le match et prendre des décisions éclairées.

Nous avons également simplifié l’expérience en apportant des modifications telles que l’automatisation de la sélection des maillots pour accéder plus rapidement aux matchs. Nous avons également placé ici les paramètres de match, ainsi que les nouvelles options spécifiques à Interactive Match Sim, comme vous permettre de personnaliser l’apparence des équipes sur le radar Interactive Match Simulation.

DÉVELOPPEMENT DES JOUEURS

Profitez de plus de contrôle sur la croissance de vos joueurs dans FIFA 21. Les nouveaux entraînements de position vous permettent de transformer les latéraux en ailiers , les milieux de terrain en faux 9, et plus encore, tandis que de nouveaux plans de développement vous permettent de concentrer le développement de votre équipe dans certains domaines de manière à correspondre au style de jeu de votre équipe.

Développer une équipe solide et diversifiée, apte à vous emmener vers la gloire fait partie intégrante de l’expérience du manager et nous sommes conscients que dans le passé, cela pouvait reposer davantage sur des transferts que sur la croissance de l’équipe. Avec la nouvelle fonctionnalité de développement des joueurs, un système de croissance des joueurs entièrement repensé, nous vous permettons maintenant de développer votre équipe et d’en tirer le meilleur parti lorsque cela est possible.

Les joueurs peuvent être développés et spécialisés dans divers rôles en fonction de leur position de jeu, et les attributs qui correspondent le mieux à votre style de jeu. Que vous préfériez jouer depuis l’arrière, la possession ou des contre-attaques rapides, vous pouvez demander à vos joueurs de concentrer leur croissance dans le style que vous souhaitez.

La croissance du joueur est déterminée par l’accumulation d’XP. En fonction de leur performance dans les matchs (leur forme) et de leur potentiel de croissance, ils gagneront plus ou moins d’XP de croissance. Cet XP est distribué à leurs attributs, déterminant la croissance des attributs au fil du temps. Par défaut, tous les joueurs sont placés sur un plan équilibré, ce qui signifie que l’XP est réparti uniformément sur tous les attributs. Lorsque vous définissez un plan de développement personnalisé pour chaque poste comme Actif, vous pouvez choisir un ensemble d’attributs et de fonctionnalités de joueur pour obtenir toute la croissance XP. Plutôt que de «gaspiller» XP sur des attributs qui ne vous intéressent pas, les plans de croissance ciblent cette XP sur:

  • Attributs majeurs (attributs qui génèrent la note du joueur pour sa position actuelle)
  • Notes de gestes techniques / mauvais pied (en particulier pour les attaquants)
  • Work rate attaque / défense
  • Attributs qui alimentent la spécialisation (Attributs qui peuvent ne pas contribuer à la note liée à la position actuelle )

Tout comme dans le football réel, la vitesse à laquelle les joueurs se développent dépend de leur âge, de leurs capacités, de leur potentiel, de leur forme et de leur temps de jeu. Donnez à un jeune joueur avec un grand potentiel quelques matchs et aidez-le à performer, et il deviendra plus vite un meilleur joueur. Le garder trop longtemps à l’écart peut avoir l’effet inverse, c’est donc à vous de prendre les décisions qui conviennent le mieux à votre équipe.

Changement de positions

Nous avons entendu vos commentaires sur le fait de vouloir avoir la possibilité de former des joueurs à d’autres postes. Dans le cadre du développement des joueurs, les joueurs peuvent désormais être convertis à d’autres postes, ce qui permet plus de liberté et de contrôle pour gérer votre équipe. Les changements de postes peuvent également donner une nouvelle chance aux joueurs qui tombent en disgrâce dans leur rôle d’origine, vous donnant plus de flexibilité avec chaque joueur.

La conversion de position est mécaniquement similaire au développement du joueur, mais la principale différence est que toute croissance XP est dirigée vers des attributs et des capacités qui répondraient à la nouvelle position vers laquelle le joueur est converti.

Les conversions peuvent également avoir un impact sur les Work Rate et les compétences en gestes techniques des joueurs. Transformer un ailier en arrière complet? Ils devront développer leur Work Rate défensif pour que la conversion soit terminée. Déplacer un joueur vers une position plus avancée? Ils devront améliorer compétences en gestes techniques pour pouvoir affronter des défenseurs à l’avenir.

Les jeunes joueurs seront naturellement plus faciles à convertir à d’autres postes, et les joueurs vétérans en déclin peuvent être guidés vers une position qui les aide à mieux conserver leurs attributs clés.

Le développement des joueurs et les changements de postes sont également disponibles pour les joueurs du centre de formation. Pendant leur séjour à l’Académie, les jeunes talents se développent sous une bonne forme à tout moment, de sorte que leur croissance est soutenue à un rythme régulier.

Nouveaux entraînements actifs

Les plans de développement étant désormais axés sur la croissance à long terme des attributs de vos joueurs, notre nouveau système d’entraînement actif se concentre sur la préparation globale du match de votre équipe en utilisant un tout nouveau modificateur de performance des joueurs appelé Netteté du match (décrit plus en détail ci-dessous. ).

Le système d’entraînement actif introduit le concept d’une journée d’entraînement qui peut avoir lieu n’importe quel jour de votre calendrier, à l’exception des jours de match:

  • Chaque journée d’entraînement comprendra 3 créneaux de session d’entraînement distincts, chacun se concentrant sur un exercice d’entraînement spécifique et des joueurs spécifiques.
  • Plusieurs joueurs peuvent désormais participer à chaque exercice, selon le type d’exercice, ce qui vous permet d’impliquer jusqu’à 15 joueurs dans chaque journée d’entraînement.
  • Chaque session se compose de divers exercices et de divers scénarios axés sur l’amélioration d’un domaine spécifique du jeu: défense, passes, dribbles, tir ou pièces de set.
  • Les jours d’entraînement seront toujours pré-remplis avec les exercices et les joueurs appropriés en fonction de la feuille d’équipe active, mais vous pouvez toujours prendre le contrôle et les modifier si vous souhaitez affiner le résultat de votre journée d’entraînement.
  • La modification de votre feuille d’équipe active vous donnera également la possibilité de mettre à jour instantanément la sélection des exercices et des joueurs pour votre journée d’entraînement, ce qui vous permettra de former un tout nouveau groupe de joueurs (par exemple: votre feuille d’équipe de réserve), en supposant que vous ne l’avez pas fait. consommé vos emplacements d’entraînement.
Soyons plus précis sur ce sujet:
  • Selon la difficulté, les exercices d’entraînement consomment différents niveaux de forme physique. Plus une session est difficile, plus le coût de remise en forme est élevé, mais les résultats seront également plus important.
  • Obtenir la note la plus élevée, en jouant ou en simulant une session, maximisera les résultats. Le coût de remise en forme sera le même quel que soit le résultat de l’exercice.
  • Les exercices les plus difficiles sont évidemment plus difficiles et nécessiteront plus de compétences pour obtenir une note élevée. Cela introduit un élément de choix: est-ce que je veux jouer en toute sécurité et m’engager dans un exercice facile que je peux réussir et en tirer le maximum de résultats ? Ou risquer de jouer un exercice plus difficile pour un évoluer encore plus, vais-je réussir à obtenir une note élevée?
  • Le résultat dépend également du nombre de joueurs dans l’exercice. Plus il y’a de joueurs dans l’exercice signifie que plus de joueurs obtiennent des résultats pour un exercice réussi. Mais moins de joueurs dans l’exercice signifie une plus grande amélioration par joueur.
  • La cote de l’exercice est basée sur le nombre de points recueillis pendant la séance d’entraînement.
  • Lorsque vous simulez un exercice, la note que vous obtenez sera toujours la note la plus élevée que vous avez obtenue en y jouant. Par défaut, les exercices auxquels vous n’avez pas encore joué vous attribueront une note maximale de «D» lorsque vous choisissez de les simuler.

Forme du joueur

La forme est un tout nouvel indicateur qui permet d’indiquer à quel point un joueur ou une équipe est prêt pour un match. Un joueur en forme verra ses principaux attributs renforcés et sera plus performant sur le terrain.

La forme varie de 0 à 100.

  • La forme à 50 signifie que le joueur a une forme moyenne. Ils ne recevront pas de boost et n’encourront pas de pénalité sur les attributs. Pensez à 50 comme base.
  • Une forme comprise entre 50 et 100 signifie que le joueur est plus en forme que la moyenne et que ses attributs seront améliorés. La forme maximale (100) définit une augmentation d’attribut max.
  • Une forme comprise entre 0 et 50 signifie que le joueur est inférieur à la forme moyenne et que ses attributs seront réduits. La forme min (0) déterminera l’attribut max réduit.

Prenons un buteur, par exemple. Lorsque leur forme est de 100, voici un exemple de certains des boosts d’attribut:

  • Positionnement +4
  • Finition +5
  • Contrôle du ballon +3
  • Tir +3

Veuillez noter que les notes totales et Attribut des joueurs indiquées dans cet article ne représentent pas les valeurs finales:

Si la forme atteint 0, les compétences de l’attaquant seront réduites:

  • Positionnement -4
  • Finition -5
  • Contrôle du ballon -3
  • Puissance de frappe -3

Système de Feedback des joueurs

Nous avons ajouté un système de feedback des joueurs à l’écran de gestion d’équipe qui vise à permettre une meilleure prise de décision en vous présentant les informations les plus pertinentes. Il y a maintenant 3 éléments qui ont un impact global sur un joueur en plus de son développement et de son âge:

  • Sa forme
  • Son Moral
  • Si il joue a sa place de prédilection

Aussi, soyez à l’affût de la nouvelle icône forme présente à côté de l’icône Moral existante. Cela vous permettra de repérer les joueurs qui sont dans les meilleures conditions avant un match.

Planification du calendrier de l’équipe

Avec la planification du calendrier de l’équipe, vous pouvez désormais contrôler ce que vos joueurs font chaque jour de la saison afin de pouvoir construire leur forme de match, mais aussi de gérer leur niveau de forme physique et leur moral.

L’équilibre de la forme physique, du moral et de la forme est la clé de tout succès à long terme, et ce processus ajoute une nouvelle dimension à l’aspect gestion de l’homme de l’expérience du mode carrière.

Vous pouvez définir quotidiennement 3 types d’activités distincts, chacun avec son propre rôle clairement défini:

  • Journée d’entraînement – comme indiqué dans la section Entraînement actif, elle est axée sur l’amélioration de la forme du match au détriment de la forme physique et du moral (si elle est surutilisée). La consommation de fitness est directement liée aux activités du jour d’entraînement, tandis que le moral … eh bien, aucun joueur n’aime ne pas avoir de jours de congé et est affecté si un joueur est entraîné de manière excessive.
  • Jour de récupération – il vise à retrouver le maximum de forme physique pour vos joueurs, mais il diminue également le plus la forme.
  • Jour de repos – récupère moins de forme que le jour de récupération, mais a un impact négatif moindre sur la forme tout en augmentant un peu le moral.

Lors de la planification, vous pouvez opérer des changements au niveau quotidien, en choisissant ce que vous voulez pour ce jour spécifique, ou utiliser des règles de planification pour établir des modèles pour les jours d’avant-match, les jours d’après-match et tout autre jour entre les matchs. pendant 2 semaines à l’avance.

Si vous n’êtes pas vraiment un micro-gestionnaire, ne vous inquiétez pas, les règles de planification peuvent être ajustées quand vous le souhaitez pendant une saison, ce qui vous permet d’apporter des changements de haut niveau sans avoir à vous impliquer dans la planification des activités chaque jour.

Le calendrier mensuel conservera ses fonctionnalités existantes (en regardant dans les mois à venir et simuler jusqu’à un jour définis), mais présentera désormais également les activités définies dans le calendrier hebdomadaire. De là, vous pouvez également ajuster les règles de planification pour toute votre saison. Si vous souhaitez approfondir, vous devrez accéder à la vue Calendrier hebdomadaire pour planifier chaque jour individuellement.

Nouvelles options de transfert et améliorations

Le marché des transferts moderne a connu des changements ces dernières années et nous voulions mieux refléter cela dans notre jeu. Voici 3 améliorations que nous avons apportées dans ce domaine:

  • Prêt avec option d’achat – au lieu de faire des transferts risqués, vous pouvez désormais prêter les joueurs que vous désirez en premier, avec la possibilité de rendre les transferts permanents quand ou s’ils répondent à vos attentes.
  • Propositions d’échange de joueurs par l’IA – alors que les échanges de joueurs ont été introduits dans le mode Carrière il y a quelque temps, vous avez peut-être remarqué que l’IA préférait toujours les transferts à l’ancienne et en espèces uniquement. L’IA fera désormais des propositions d’échange de joueurs avec leurs propres joueurs. Lorsque vous essayez d’acheter un joueur d’un autre club, celui-ci peut également proposer un échange, en demandant en retour l’un de vos joueurs.
  • Améliorations du renouvellement de contrat – Nous avons donné aux clubs contrôlés par l’IA la possibilité d’effectuer des renouvellements de contrat en fonction du rang des joueurs dans le club, de sorte que vous ne verrez généralement pas les meilleurs joueurs d’un club devenir des agents libres. Cela peut encore arriver dans certains cas, car les meilleurs joueurs ne souhaitent pas toujours accepter les renouvellements de contrat.

Améliorations supplémentaires

Intégration

Comme nous ajoutons constamment des fonctionnalités au jeu, il devient de plus en plus important de fournir des informations à nos joueurs sur le fonctionnement interne du mode Carrière. Cette année, nous faisons le premier pas dans la direction de l’enseignement aux joueurs par rapport à chaque système dans le mode, et comment ils peuvent devenir plus efficaces dans leur utilisation.

Interface utilisateur (UI) de compétition étendue

Au cours des années précédentes, nous avons progressivement introduit de nouveaux éléments d’interface utilisateur spécifiques à la compétition dans laquelle vous jouez. Dans FIFA 21, nous nous sommes inspirés de cela en ajoutant une marque d’interface utilisateur spécifique à la compétition dans tous les écrans du mode Carrière, afin que vous puissiez être pleinement immergé dans l’atmosphère. de votre prochain match.

  • Premier League (England)
  • Ligue 1 Uber Eats (France)
  • Bundesliga (Germany)
  • LaLiga Santander (Spain)
  • MLS (USA & Canada)
  • UEFA Champions League
  • UEFA Europa League
  • CONMEBOL Libertadores
  • CONMEBOL Sudamericana

Impact de la Conférence de press sur le moral

Nous avons repensé la façon dont les réponses aux conférences de presse impactent toute l’équipe. Pour les entretiens d’après-match, seuls les joueurs qui ont joué dans le match seront affectés par vos réponses qui s’adressent à toute l’équipe. Lors des conférences de presse d’avant-match, seuls les joueurs éligibles à jouer seront concernés.

Moral des joueurs et forme des joueurs

Nous avons reçu vos commentaires selon lesquels il est trop facile de maintenir un niveau de moral élevé pour toute votre équipe, nous avons donc ajouté de la profondeur à la façon dont le moral des joueurs est affecté par les performances. Les notes de matchs de leur matchs précédent ou de leur forme actuel dicteront le type de réponse le plus avantageux pour eux. Un joueur avec une note de match faible peut recevoir un plus grand Boost de Moral d’une réponse qui le motive, tandis que les éloges peuvent avoir le plus d’impact sur les joueurs qui ont eu une bonne performance.

Création de l’Académie des jeunes

Lorsque vous engagez le manager d’un club, vous n’avez plus à créer vous-même une Académie de la jeunesse. Le club aura déjà un recruteur recruté et un certain nombre de joueurs déjà recrutés dans la Youth Academy. Le nombre varie en fonction de l’importance de la cote de développement du centre, et il est également possible que l’un de ces joueurs ait le potentiel de devenir l’un des meilleurs au monde.

Talent du cru

Si vous pré-commandez ou achetez l’édition Champions ou Ultimate de FIFA 21, vous aurez droit à un joueur « Talent du cru » dans le cadre de votre académie de jeune. Lorsque vous créez votre sauvegarde en mode Carrière, un joueur à fort potentiel vous attend dans votre Académie des jeunes. Ce joueur aura la même nationalité que le club, et des reportages autour de sa performance rappelleront son éducation en tant que joueur local qui a grandi près du club.

Une connexion en ligne est requise lorsque vous initialisez une sauvegarde en mode Carrière pour vérifier votre droit au joueur « Talent du cru ». Une fois votre sauvegarde configurée, vous n’avez pas à vous soucier de votre connexion en ligne et vous pouvez continuer à jouer hors ligne si vous le souhaitez, comme toujours.

Configuration de la reprise financière

Lors de la configuration d’une nouvelle sauvegarde en mode Carrière, vous pouvez définir le montant d’argent que vous souhaitez que votre club reçoive dans le cadre d’une prise de contrôle financière. Que vous souhaitiez donner à votre club un énorme 500 millions ou commencer avec presque rien, vous pouvez personnaliser votre expérience comme vous le souhaitez.

Rigueur de la négociation

Certaines personnes ont toujours apprécié le fait que nous vous permettions de construire une équipe étoilée sans aucune limite, mais pour d’autres, cela peut sembler briser l’authenticité ou l’immersion. Au lieu de choisir l’une des deux approches, nous avons pensé que la meilleure façon de procéder est de vous permettre de choisir comment vous souhaitez organiser votre carrière.

Une négociation stricte signifie que:

  • Les clubs ne seront pas intéressés par les offres d’un club rival.
  • Les joueurs ne seront pas intéressés à passer dans une ligue ou un club de rang inférieur contre lequel ils ont de la rancune.
  • Les joueurs possédant le trait de joueur One Club ne seront pas intéressés à rejoindre un autre club.
  • Vous ne pourrez pas approcher des joueurs qui ont adhéré à un club depuis moins d’un an.

Lorsque la négociation est définie sur « perdue », toutes les limites ci-dessus sont désactivées afin que vous puissiez effectuer ces transferts sans aucune des restrictions mentionnées ci-dessus. Vous n’aurez plus à jouer pendant une saison pour pouvoir recruter les joueurs qui ont récemment été transférés dans le monde du football.

Retraite du joueur

Nous avons modifié la logique de retraite du joueur pour ne déclencher que si le joueur est dans la dernière année de son contrat actuel. Cela permettra aux joueurs vétérans vedettes de pousser plus loin leur retraite. Nous avons également modifié l’âge auquel les joueurs prennent leur retraite pour rapprocher l’âge de la retraite à 40 ans.

Personnalité des jeunes et des joueurs régénérés

Correction d’un problème avec la personnalité et l’émotion des joueurs pour les jeunes et les joueurs de régénération qui avaient des affectations de personnalité et d’émotion inappropriées à ces joueurs. Cela a causé des problèmes avec la façon dont le moral de ces joueurs a été affecté par les conférences de presse, les entretiens après le match et les conversations.

Objectifs du club

Nous avons apporté quelques modifications aux objectifs du club afin de clarifier leurs exigences, en particulier en ce qui concerne les objectifs d’exposition à la marque. Nous avons remplacé les objectifs concernant la participation aux matchs et les billets de saison par des objectifs que les fans aimeraient voir dans un club. Ces objectifs incluent l’obtention d’un certain nombre de victoires en une saison, une séquence de victoires à domicile, une série de matchs invaincus à l’extérieur et bien d’autres. Nous avons également modifié les exigences pour donner aux jeunes joueurs le temps de jouer à deux saisons afin de garantir de nombreuses opportunités.

Négociations de prêt et de transfert

Nous avons identifié et corrigé certains problèmes qui faisaient que le score de décision de transfert de joueur était plus élevé qu’il ne devrait l’être en ce qui concerne les offres de transfert. Voici quelques éléments qui peuvent être pris en compte dans les négociations:

  • Si le joueur a négocié une clause de libération.
  • Si le club a négocié une autre offre pour le joueur ou s’il existe une autre offre pour lui déjà acceptée par le club.
  • Si le joueur est un agent libre ou s’il était inscrit pour un prêt ou un transfert.
  • Si l’offre provient d’un club du même pays où le joueur joue.
  • Une comparaison entre la nationalité du joueur et le pays dans lequel le club acheteur est basé.
  • Le classement général de l’équipe acheteuse et le classement de la ligue dans laquelle ils jouent.
  • Comment le classement général du joueur se compare-t-il à la ligue dans son ensemble.
  • La durée actuelle du contrat du joueur et la durée du contrat proposé.
  • La durée du prêt (s’il s’agit d’un prêt).
  • Combien de temps le joueur a passé dans son club actuel. Plus ils ont passé de temps, plus ils ont de chances d’accepter un déménagement.
  • Dans quelle mesure le rôle du joueur diffère-t-il dans le nouveau club par rapport au rôle actuel. Celui-ci est extrêmement important car il joue un rôle important dans la décision de transfert, les joueurs étant plus susceptibles d’accepter un rôle crucial dans un autre club s’ils ne sont actuellement utilisés que comme joueurs de rotation.
  • Si le club acheteur utilise une formation qui présente la position préférée d’un joueur. Par exemple, un CDM n’aime pas jouer dans un club qui utilise une formation 4-4-2 sans emplacement CDM désigné.

Toutes ces informations sont additionnées en un seul score qui détermine si le joueur accepterait ou non le prêt ou le transfert. Le score influence également dans quelle mesure le joueur est prêt à négocier le salaire souhaité.

Améliorations de la diffusion

Nous avons apporté un certain nombre d’améliorations à notre expériencede diffusion de Match , en mettant l’accent sur l’immersion et l’authenticité. Certaines de ces améliorations incluent:

  • Actualisation complète des packages de superposition Uber Eats de Ligue 1 française et Ligue 2 BKT
    Atmosphère emblématique – En suivant les étapes de la YNWA de Liverpool, de Manchester City et du Real Madrid, d’autres clubs verront leurs hymnes mis en œuvre pendant 21 ans.
    • Chelsea
    • Dortmund
    • AC Milan
    • Atletico Madrid
  • Musique authentique de Goal – Cela s’applique lors de la lecture à la maison et de la notation. Certains d’entre eux incluent:
    • Chelsea
    • Dortmund
    • Inter Milan
  • Nouveaux annonceurs de stade localisés – Jouer dans différents pays d’Europe sera plus authentique car l’intro et les moments spécifiques du jeu incluront une saveur locale pour les langues suivantes:
    • français
    • italien
    • allemand
    • Espagnol
  • Nouvelles histoires de diffusion qui seront reprises par les commentateurs pendant les matchs:
    • Vos débuts dans un club de direction
    • Gagnant du prix Manager of the Month
    • Début d’un jeune joueur de haut niveau
    • Objectifs pour les matchs joués et les matchs gagnés en tant qu’entraîneur
    • Joueur important revenant d’une blessure
    • Joueur face à son club précédent
  • Nouveaux TIFO d’équipe pour certains clubs, dont Manchester City.
  • Nouveaux designs de cartes de foule pour certains clubs.

Merci à tous pour les commentaires constants que vous nous fournissez et pour le soutien dont vous avez fait preuve au fil des ans. Nous sommes ravis du mode Carrière de FIFA 21 et attendons avec impatience vos commentaires.

Avis de la rédaction

Une chose est certaine, il y’a de la nouveauté! La preuve en est, le temps que j’ai passé a retranscrire tout cela! On sent que EA a réellement écouté la communauté « carrière » de FIFA pour amener énormément de nouveautés sur ce nouvel opus, et rendre la mode carrière un peu plus réaliste et immersif, ou au choix un peu plus fun et fantaisiste!

Quels sont vos avis sur ce Pitch?

PITCH NOTES – NOUVEAUTES SUR FIFA 21 (MODE VOLTA)

Pour les non-initiés, Volta Football a été ajouté dans FIFA 20. C’est un mode grandement inspiré de la série de jeu FIFA Street. Il permet aux joueurs de pratiquer le futsal et le football de rue à trois, quatre ou cinq dans divers terrains à travers le monde. Plutôt décrié par la communauté pas son manque d’attractivité et préférant de loin un retour au Fifa Street, Ea décide de revoir quelques fonctionnalités et en rajoute de nouvelles.

PITCH NOTES

Je m’appelle Jeff Antwi, le producteur principal de VOLTA FOOTBALL, et je suis ici aujourd’hui pour partager quelques nouvelles avec vous.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je voulais commencer par reconnaître que nous vivons une époque sans précédent et j’espère que tout le monde est en sécurité. Espérons que ce que nous avons à vous offrir cette année vous apportera du plaisir et du plaisir.

L’année dernière, nous avons remis au goût du jour l’esprit du foot de rue, pour la première fois depuis l’époque de FIFA 98, et c’était l’une des fonctionnalités les plus demandées par la communauté.

Cette année, nous nous sommes concentrés sur la possibilité de jouer avec des amis en ligne avec VOLTA SQUADS. C’est une nouvelle façon de jouer en ayant des équipes de 4 amis maximum ou en rejoignant la communauté d’autres joueurs VOLTA FOOTBALL dans le jeu en équipe en ligne à 5.

Vous pouvez vous connecter avec des amis via un nouveau VOLTA STADIUM HUB qui amène votre équipe et vos avatars personnalisés au centre de l’action avant de défier vos adversaires, de gravir les échelons et de gagner des récompenses lors d’événements hebdomadaires.

Avec nos nouveaux ajouts de gameplay, nous visons à offrir une expérience de football Street plus fluide et plus gratifiante. Certains de ces ajouts incluent des améliorations du comportement de l’IA afin de créer des opportunités plus dynamiques d’attaque, des mises à jour du système de gestes techniques et de feintes de corps . Nous avons également actualisé le système de blocage dans le but afin de créer des situations 1 contre 1 plus gratifiantes des deux côtés du terrain.

Nous avons également ajouté de nouvelles expériences solo. Vous pouvez recruter certains des plus grands noms du monde du football et au-delà pour votre VOLTA SQUAD dans le nouveau mode COMBATS EN VEDETTE. Affrontez des joueurs vedettes contrôlés par l’IA ainsi que des équipes de la communauté VOLTA FOOTBALL pendant que vous vous disputez des points et des récompenses dans des BATAILLES EN VEDETTE.

Aujourd’hui, nous sommes ravis de vous donner un aperçu détaillé de nos nouvelles fonctionnalités et mises à jour conçues pour vous offrir une expérience amusante et enrichissante.

Gameplay rapide et amusant
Que ce soit en solo ou avec des amis, tout commence par notre objectif de rendre le jeu rapide et amusant. Passons à nos ajouts et améliorations aux systèmes existants qui offrent une expérience de jeu plus agréable, équilibrée et engageante.

Mouvements et compétences optimisées
L’équipe s’est concentrée sur l’équipement des joueurs avec les outils nécessaires pour pouvoir attaquer les défenseurs avec un contrôle précis du ballon et créer des moments spéciaux.

Vous pouvez lancer le ballon en l’air en appuyant sur le bouton R3 et en combinant R3 + stick gauche pour faire bouger le ballon dans n’importe quelle direction. Les joueurs avec une cote de déplacement de compétence élevée pourront réaliser des animations plus créatives.

Les joueurs de compétences 1 à 3 étoiles exécutent toujours des combos de base. Les joueurs de compétences 4 et 5 étoiles exécutent une variété de mouvements tels que le coup de cuisse, le coup de ballon, l’arc-en-ciel, le ballon hop, le sombrero, etc.

Nous avons également quelques mouvements exclusifs aux skillers 5 étoiles, notamment le Around the World Flick, le Drag Back Flick Spin et le Ball Roll Flick Spin.

En plus de pouvoir faire de votre Avatar un skiller 5 étoiles (plus de détails sur la croissance des joueurs plus loin dans cet article), ils auront également la possibilité de transformer certains mouvements en une passe ou un tir.

Dribble agile
VOLTA FOOTBALL est construit sur la base du moteur principal de FIFA qui nous permet de partager des améliorations fondamentales et de nouvelles fonctionnalités telles que Agile Dribbling. Le temps et l’espace sont cruciaux dans le jeu sur petit terrain et plus vous pouvez être agile, mieux c’est. Le nouveau Dribble Agile vous permet de dépasser rapidement les défenseurs pour ouvrir des voies d’attaque pour les passes et les tirs.

Les « Petit pont»
Les « Petit pont » font partie intégrante du football à petite échelle. Le nouveau contrôle Nutmeg permet aux joueurs de lancer le ballon dans une direction spécifique en utilisant le stick droit, vous donnant une chance de passer le ballon entre les jambes d’un défenseur.

Améliorations de la prise de tirs
Nous avons passé une partie importante du cycle de développement à nous assurer que notre système de tir était mieux équipé pour le style Volta. Nos nouvelles améliorations de tir permettent aux joueurs de tirer avec plus de puissance et de précision.

Le réglage des tirs longs a été amélioré, et être capable de tirer des coups puissants sous de nombreux angles était une priorité pour nous. Pour les matchs sans gardien de but, les joueurs devront être plus précis lors de la visée des tirs, car le tir sera manuel pour que le jeu reste équilibré et amusant.

Défendre, les améliorations
Nous voulons nous assurer que les joueurs s’amusent des deux côtés du ballon et disposent des outils nécessaires pour ce faire. Nous avons donc considérablement amélioré notre système de blocage pour permettre aux joueurs, humains et IA, d’être plus efficaces pour prévenir les attaques.

Dans les matchs avec des gardiens de but, vous pouvez utiliser des joueurs extérieurs pour bloquer les passes et neutraliser les attaques avec toutes les nouvelles animations de blocage qui visent à rendre la défense plus gratifiante.

Dans les matchs Rush (où il n’y a pas de gardien de but), le blocage est encore plus crucial pour gagner des matchs et positionner votre joueur pour défendre le but en jouant le rôle de «gardien de but» et de dernière ligne de défense. Les joueurs devront choisir de s’attaquer au dribbleur ou de se replier pour défendre le but et bloquer les tirs.

Attaques intelligentes
Un autre domaine majeur d’amélioration de notre gameplay cette année a été l’ajout d’un système d’intelligence d’attaque amélioré, où les coéquipiers évaluent désormais mieux ce que fait le dribbleur afin de créer de meilleures options. En conséquence, vous pouvez générer des moments rapides et fluides, en particulier lors de contre-attaques. L’IA créera désormais des opportunités qui n’existaient pas l’année dernière.

Nous avons conçu ce système pour que les joueurs se sentent plus soutenus et attendent moins que quelque chose se passe. Nous prêtons attention à ce que fait le dribbleur et réagissons avec des actions qui créent une expérience de jeu plus rythmée et plus dynamique.

ESCOUADES VOLTA-VOLTA SQUADS

Jouez en ligne ensemble
Dans VOLTA SQUADS, vous pouvez vous connecter en ligne et vous plonger dans des matchs de la communauté Drop-In, Squad Up avec un groupe d’amis ou jouer Solo. Quelle que soit votre préférence, tout le monde participe ensemble dans le même mode en ligne.

Communauté Drop In
Rendez-vous dans un lobby public en tant que VOLTA AVATAR créé, et faites équipe avec jusqu’à trois autres VOLTA AVATARS de la communauté pour défier d’autres équipes de la communauté en ligne.

Lorsque vous entrez, les capitaines se verront attribuer le rôle au hasard. En tant que capitaine, votre équipe Drop-In utilisera votre écusson d’équipe, le nom de l’équipe, le gazon domestique et les coéquipiers assignés par l’IA pour tous les rôles non remplis comme le gardien de but.

Les capitaines peuvent également choisir de modifier les paramètres de matchmaking qui déterminent les types de correspondance, que vous souhaitiez jouer avec des murs, pas de murs ou si vous n’avez aucune préférence spécifique. Les capitaines peuvent également déterminer le type d’adversaire, comme les équipes coopératives uniquement.

Les joueurs qui ne sont pas le capitaine dans le hall d’accueil peuvent échanger des positions avec des joueurs IA (à l’exception du gardien de but), afficher les paramètres de matchmaking sélectionnés ou consulter l’équipement des autres joueurs dans le hall ainsi que leur titre. Plus d’informations sur les titres plus loin dans cet article.

Si vous trouvez que vous avez une équipe libre qui a une excellente chimie d’équipe, vous pouvez choisir de rester ensemble pour le prochain match. Les joueurs avec lesquels vous êtes en compétition dans le même lobby Drop-In sont également répertoriés sur la vignette des coéquipiers récents et peuvent recevoir des invitations à devenir amis sur votre liste d’amis. Ou bien sûr, si vous souhaitez entrer dans un nouveau lobby à la fin du match, vous avez également cette option.

Grimpez dans les divisions et les rangs, gagnez des récompenses uniques


Divisions
Il y a plusieurs divisions pour progresser dans VOLTA SQUADS et la progression est liée à vous en tant qu’avatar individuel. Tout le monde commence par des matchs de placement qui déterminent sa division appropriée.

Chaque division a une plage de classement de matchmaking (MMR) calculée en fonction de l’historique des matchs. Le mouvement à travers les différentes divisions est déterminé par une augmentation des victoires / défaites dans l’historique des matchs d’un joueur pendant l’événement de division actif, qui est également indiqué dans le panneau de progression de l’équipe.

Au début d’un nouvel événement de division, un joueur sera promu ou relégué. Être promu dans une nouvelle division débloque une récompense de division exclusive comprenant des VOLTA COINS et des équipements disponibles uniquement dans VOLTA SQUADS. Avec Divisions, l’intention est de faire correspondre des joueurs de niveau de compétence similaire afin que tout le monde puisse avoir des matchs justes et amusants.

Rangs
Il y a 5 rangs dans chaque division, 5 étant le plus bas et 1 le plus élevé, et les joueurs gagnent des points pour leur progression de rang dans les événements de division. Les joueurs participent à des événements hebdomadaires et gagnent des points de classement pour chaque victoire, match nul ou perte. En cours de route, les joueurs débloquent des récompenses de rang uniques à durée limitée pour chaque nouveau rang atteint au cours de l’événement.

ÉVÉNEMENT CLASH
Événements à durée limitée, récompenses à durée limitée. Lors d’événements hebdomadaires, les joueurs peuvent affronter leurs équipes contre une série d’adversaires contrôlés par l’IA pour gagner des points de combat. En gagnant des points de combat, les utilisateurs peuvent débloquer des récompenses Milestone, notamment des VOLTA COINS, de l’équipement et des matchs en vedette. Chaque événement aura jusqu’à deux matchs en vedette. Ces matchs incluent des récompenses exclusives disponibles uniquement dans les batailles en vedette, et elles ne sont disponibles que pour une durée limitée

RECRUTER UNE ÉQUIPE DE STARS

Les joueurs auront la chance de faire jouer leur équipe contre des équipes spéciales – y compris des superstars actuelles telles que Kylian Mbappé, ICONS et des talents révolutionnaires en cours de saison .

Si vous parvenez à battre ces équipes étoilées avant la fin de l’événement hebdomadaire, vous pouvez recruter des joueurs de leur équipe dans la vôtre.

Débloquer les tenues et les tenues du club en vedette
Les joueurs peuvent gagner des maillots et des équipements de club disponibles grâce aux batailles en vedette. Bien que vous puissiez acquérir des tenues grâce à nos nouveautés mensuelles, les batailles en vedette seront le seul moyen de gagner des maillots officiels du club, auprès d’équipes telles que le Liverpool F.C. ou le Real Madrid.

Debut avec Kaká

The Debut est conçu pour aider les joueurs de la FIFA à mieux comprendre les mécanismes de VOLTA FOOTBALL, sur et hors du terrain. Au cours d’une expérience cinématographique de 2 à 3 heures, les joueurs découvriront de nouveaux lieux, développeront leur avatar, apprendront des stratégies, gagneront des récompenses uniques et constitueront leur équipe.

L’histoire se concentre sur votre équipe, avec les coéquipiers que vous choisissez aux côtés de votre avatar tout au long de l’expérience. L’équipe que vous créez parcourra le monde et rencontrera des légendes du football en cours de route. Avec un coup de pouce amical de Kaká, poursuivez la gloire au tournoi Streets & Icons à Dubaï.

Visiter de nouveaux emplacements

Nous avons ajouté 5 nouveaux endroits pour jouer: São Paulo, Paris, Sydney, Dubaï et Milan. Chaque nouvel emplacement donne une impression distincte de la culture du football local, mettant en valeur les atmosphères passionnées du monde entier.

Améliore ton joueur

Les avatars se développent en jouant des matchs, et The Debut aura accès à des exercices d’entraînement optionnels qui offriront des opportunités de croissance supplémentaires. Les exercices ont été organisés pour enseigner aux utilisateurs les compétences fondamentales nécessaires pour réussir dans VOLTA FOOTBALL. Ceci comprend:

  • Comment effectuer des gestes techniques,
  • Mouvement de balle rapide,
  • Positionnement défensif,
  • Comment protéger la balle,
  • Les meilleurs moyens d’intercepter les passes,
  • Techniques de blocage de tir,
  • Finition,
  • Et d’autres.

Apprends les stratégies de gameplay

Au fur et à mesure que les joueurs progressent dans The Debut, ils affronteront des équipes conçues pour des styles de jeu particuliers. Des skillers de Lisa Zimouche à Paris, au puissant équipage d’Issy Hitman, en passant par les maîtres de possession d’Ed Van Gil, battre chaque équipe exigera des joueurs qui s’adaptent à différents styles de jeu.

Gagnez plus de récompenses

Les joueurs peuvent gagner des objets pour équiper leur avatar à mesure qu’ils progressent dans The Debut, ainsi que des coéquipiers pour renforcer leur équipe pour les FEATURED BATTLES et les VOLTA SQUADS.

Vous pouvez recruter des joueurs de haut niveau dans votre équipe et gagner des légendes de la rue comme Lisa Zimouche et Kotaro Tokuda.

Gear UP

VOLTA FOOTBALL lancera régulièrement de nouveaux équipements et nous réunissons le football et la mode avec les derniers vêtements de marque du football de rue, des clubs professionnels et des collections conçues par des célébrités.

Nous nous sommes concentrés sur 4 domaines clés:

  • Établir une connexion communautaire pour débloquer des équipements de culture de rue authentiques
  • Équipement pour soutenir des sujets sociaux intrinsèquement liés au football et à la culture qui l’entoure
  • Travailler avec des talents clés pour diriger la direction esthétique des ressources du jeu
  • Ajout d’un ensemble limité d’équipement de football authentique pour les avatars afin de soutenir leur club

GEAR UP est la passerelle vers une expérience de personnalisation robuste qui reflète votre propre style personnel. Il sert de plaque tournante pour parcourir, déverrouiller et équiper des articles uniques tels que des vêtements de sport, des vêtements de ville, des cheveux, des chapeaux, des tatouages et des chaussures. Les objets seront publiés chaque mois via des défis et pour une durée limitée.

Tous les objets relèvent d’un système de rareté à plusieurs niveaux. Dans chaque version, notre objectif est de permettre aux joueurs de gravir des étapes des défis pour déverrouiller l’objet légendaire grâce au gameplay. Vous pouvez débloquer des objets en complétant des défis de jeu ou en utilisant vos crédits VOLTA qui sont gagnés en terminant des matchs. Plus la difficulté est élevée, plus les récompenses sont élevées.

Adidas Gear

Community Gear

Club Gear

Nous proposerons une sélection de vêtements d’entraînement et de style de vie des clubs partenaires mondiaux EA SPORTS FIFA tout au long de l’année VOLTA FOOTBALL.

PROGRESSION

Croissance du joueur

Nous avons amélioré le système de croissance des joueurs, votre avatar augmentera ses attributs en jouant et en terminant des matchs dans tous les modes VOLTA FOOTBALL plus rapidement que l’année précédente.

Après chaque match, votre avatar gagnera une note de match basée sur sa performance de match. Votre score de match peut augmenter en fonction des actions réussies dans le jeu (telles que des passes efficaces, obtenir des passes décisives ou marquer des buts) ou diminuer en fonction d’actions infructueuses dans le jeu (telles que des passes interceptées). Une note plus élevée entraînera une croissance plus rapide de votre avatar.

Les attributs augmenteront à des rythmes différents selon lesquels d’entre eux sont considérés comme clés pour la position préférée de votre avatar (défenseur, milieu de terrain ou attaquant).

Objectifs

Les objectifs du jeu sont nouveaux dans le système de progression. Les objectifs sont spécialement conçus pour vous intégrer à VOLTA FOOTBALL et récompenser la maîtrise du mode au fil du temps. Nous offrons aux joueurs la possibilité de gagner encore plus d’équipement à appliquer à votre avatar.

Collectif

Le collectif de l’équipe est un aspect important de la création d’une équipe réussie. Nous l’avons optimisé pour l’expérience de cette année et en tirant parti, vous pouvez vous donner un avantage concurrentiel sur vos adversaires.

HUB VOLTA STADIUM

Nous voulions nous assurer d’améliorer votre expérience avec l’interface utilisateur de VOLTA FOOTBALL. Nous avons tout examiné, de la manière dont nous intégrions les joueurs à la manière dont nous présentions les informations, et nous visions à éliminer les points de friction dans le parcours du joueur. En conséquence, nous avons un tout nouveau Stadium Hub qui vous permet d’accéder rapidement et clairement à tout ce que VOLTA FOOTBALL a à offrir.

AVIS DE LA RÉDACTION :

Ea a entendu sa communauté avec un vrai mode Volta 21 étoffé, l’apparition du monde en ligne avec ses amis et ses nombreuses possibilités de personnalisations rendra ce mode beaucoup plus attrayant qu’il ne l’est actuellement. Certainement la meilleure surprise pour le moment.

N’hésitez pas a nous faire part de vos avis sur ces nouveautés également!

PITCH NOTES – NOUVEAUTES SUR FIFA 21 (CLUB PRO)

Bonjour à tous, aujourd’hui nous avons droit à la sortie des nouveautés par rapport au club pro sur FIFA21. Ce mode de jeu a toujours eu un énorme potentiel et a toujours été très apprécié de la communauté FIFA. Par ailleurs, la communauté s’est souvent plaint que EA délaissait ce mode, et n’exploitait pas son potentiel à juste titre. Cette année va-t-elle être différente pour le club pro?

Traduction du Pitch note de EA :

Nous savons que c’est un mode très apprécié de beaucoup de nos joueurs et nous avons travaillé dur pour intégrer les commentaires et suggestions de la communauté afin d’offrir une meilleure expérience globale à tous les joueurs de Club Pro. Avec l’ajout d’une personnalisation accrue pour votre Pro virtuel, vos coéquipiers et de nouvelles façons de jouer avec votre équipe.

Personnalisation du joueur AI

La nouveauté cette année est la possibilité pour les responsables de club de personnaliser les joueurs IA de leur club. Vous trouverez une nouvelle vignette dans la section « gérer » du club pro, à partir de laquelle les managers pourront personnaliser l’apparence visuelle, le nom et le kit des 20 joueurs IA de leur équipe.

(Les attributs des joueurs ci-dessus montrent la moyenne pour les joueurs IA de division 10)

Votre club aura des joueurs IA à personnaliser dans chaque position pour toutes les formations qui peuvent être trouvées dans le jeu. Tous les membres du club auront accès à la vignette et pourront voir tous les joueurs IA en cours de personnalisation, mais seuls les responsables du club pourront modifier un joueur IA. Personnalisez votre propre équipe et travaillez avec vos camarades de club sur le terrain pour présenter vos avatars personnalisés. Les administrateurs peuvent personnaliser les éléments suivants:

  • Nom (Prénom / Nom / surnom / nom en Commentaire / Nom sur le maillot)
  • Numéro de maillot
  • Naissance (Date/nationalité/région)
  • Pied fort
  • Visage
  • Couleur de peau
  • Yeux
  • Sourcils
  • Nez
  • Bouche
  • Oreilles
  • Cheveux
  • Pilosité
  • Style de maillot
  • Accessoires (gants, chaussures, bracelets, ruban à chaussettes)
  • Animations (style de course, célébrations )

Tactiques

Les administrateurs du club peuvent désormais personnaliser jusqu’à cinq tactiques prédéfinies qui se trouvent dans une autre nouvelle vignette sous la section «Gérer» du club pro. Chaque tactique prédéfinie peut avoir les cinq plans de jeu personnalisés (Ultra Défensif, Défensif, Équilibré, Offensif, Ultra Offensif). Un responsable de club peut sélectionner 1 des 5 tactiques de la page des tactiques pour commencer la personnalisation. Sélectionnez et personnalisez chaque plan de match en fonction du style de jeu personnalisé ou unique de votre équipe. Les joueurs IA nouvellement personnalisés apparaîtront également dans les menus tactiques. Les responsables de club peuvent fournir des instructions à leurs joueurs IA pour s’assurer qu’ils correspondent à leur style de jeu.

Une fois personnalisé dans la partie du menu Tactique située dans l’onglet Gérer, vous pouvez accéder au lobby match club pro et sélectionner l’un des 5 nouveaux pré-réglages qui viennent d’être créés.

Cela vous permettra de charger les pré-réglages tactiques personnalisés pour jouer avec différents amis ou de varier les stratégies en fonction des membres du club disponibles pour jouer. Montez sur le terrain et essayez vos tactiques nouvellement définies avec vos joueurs IA personnalisés et vos collègues de club.

Si vous souhaitez simplement participer à un match rapide dans club pro et que vous souhaitez uniquement modifier la formation, vous aurez toujours la possibilité de personnaliser la formation de votre club et non la tactique. Cela peut être trouvé dans la première option tactique dans un salon de match comme indiqué ci-dessous.

Merci à tous d’avoir lu et nous sommes impatients de partager plus de détails sur les attributs des coéquipiers IA, ainsi que sur la croissance de l’expérience de votre Pro virtuel dans l’article d’assistance que nous publierons dans un proche avenir.

Avis de la rédaction :

Globalement déçu de ces annonces! Non pas qu’elles soient mauvaises, mais elles sont loin de ce que les joueurs attendent comme nouveauté en Club pro!Le point sur la personnalisation est vraiment basique, voir innutile (vous pouvez déjà vous attendre a voir des équipes complètes de cheveux roses). Par rapport aux tactiques, c’est pas trop mal, mais il faut voir ce que cela donne sur le terrain, cela semble a mes yeux plus utiles pour ceux qui jouent avec au moins 7 bots dans leur équipe. Personnellement j’adore le club pro, mais je reste fortement sur ma faim avec ces nouveautés. J’espère que ce n’était que l’entrée avant de nous amener un repas 5 étoiles avec de réelles innovations qui vont donner un vrai coups de boost a ce mode tant apprécié et tant délaissé!

N’hésitez pas a nous faire part de vos avis sur ces nouveautés également!

PITCH NOTES – NOUVEAUTES SUR FIFA 21!

En cette période de « HYPE » pour FIFA21, et sur l’engouement que prennent les tournures de choses, EA Sport vient de mettre en ligne un nouveau « Pitch Note » avec toutes les nouveautés concernant sur FUT21. Comme je sais qu’il peut être facile de se perdre parmi la montagne d’informations je vais essayer de vous faire un petit résumé de manière claire. Donc voici toutes les améliorations et nouvelles fonctionnalités à venir dans le jeu, via cette petite traduction :

FUT « CO-OP » : Coopération FUT

L’un de nos principaux objectifs pour l’an prochain était de proposer des moyens de jouer avec ses amis. Lorsque FUT 21 sortira, il sera possible de jouer en ligne en coopération avec un ami dans : « Clash Equipe » ; « Division Rivals » ; et « Fut Friendlies »

Passons en revue la façon dont vous vous lancez dans une session Co-Op et ce à quoi vous pouvez vous attendre.

Nous avons ajouté un nouveau widget d’amis au jeu, qui est accessible par la plupart des membres de FIFA Ultimate Team en appuyant simplement sur R2 ou RT. À partir de ce widget, vous pouvez sélectionner un ami avec lequel vous pouvez jouer et être amené directement dans le lobby Co-Op.

La personne qui met en place le lobby devient le capitaine, ce qui signifie qu’elle a le contrôle sur l’équipe qui sera utilisée pour le match et sur le mode de jeu auquel vous participerez. Depuis le lobby, les deux joueurs verront les meilleurs joueurs du capitaine de leur équipe active actuelle, et lorsque les deux joueurs seront prêts, le capitaine pourra commencer le match dans le mode choisi.

Voyons maintenant comment tout cela fonctionne dans les différents modes.

Co-Op Clash D’Equipe & Division Rivals

Dans les Clash D’Equipe, nous avons fixé une limite au nombre de matchs que vous pouvez jouer et qui comptent pour votre score hebdomadaire, appelé tout au long de cette section match fixé. Dans FUT 21, nous introduirons également une limite similaire pour Divisions Rivals (je vous expliquerai pourquoi nous avons apporté ce changement plus loin dans les notes). Lorsqu’ils choisissent de jouer en coopération dans les Clash D’Equipe & Division Rivals, les deux joueurs utiliseront l’un de leurs matchs hebdomadaires fixé. En fonction du résultat du match, chaque participant gagnera son score hebdomadaire et les crédits pour le match en utilisant les calculs habituels en jeu. Chaque match comptant pour le nombre de points marqués, le fait de bien jouer ensemble sera un facteur important pour votre réussite à tous les deux.

Si un joueur a épuisé les matchs qui comptent pour son score hebdomadaire, aucun de vous ne continuera à gagner un score hebdomadaire. Cela étant dit, vous pouvez tous les deux jouer le match pour gagner des crédits et des points de qualification (pour Fut Champions), progresser vers les objectifs et accumuler des points de qualification pour la Ligue du week-end (Fut Champions).

Vous saurez avant de commencer le match si cela s’applique car les deux joueurs recevront un message d’avertissement s’ils sont hors du terrain. (En gros, si un des deux joueurs peut encore accumuler des points hebdomadaires ou non).

Pour Division Rivals, les matchs se feront en utilisant la meilleure évaluation des compétences du duo. Ainsi, si l’hôte est en division 9 et l’invité en division 5, les joueurs seront jumelés au niveau de compétence le plus élevé de la division 5 en utilisant notre système de jumelage existant pour Division Rivals.

Pour ceux qui se demandent quel impact cela aura sur votre classement de compétences en tant que joueur de rang inférieur qui gagne en Co-Op avec son ami, votre progression dans les Rivaux sera similaire à celle que vous auriez si vous jouiez contre des joueurs de votre propre niveau. Ainsi, même si vous continuez à progresser, le Co-Op ne sera pas un accélérateur majeur de votre classement.

Nous avons également pris en compte les joueurs qui ne veulent pas jouer contre des paires de Co-Op dans les compétitions. Nous avons inclus un bouton qui vous permet de choisir entre un mélange de joueurs solo et de groupes Co-Op dans vos matchs, ou simplement contre des joueurs solo.

Co-Op Friendlies : Matchs Amicaux en Ligne

Dans les matchs amicaux, vous pouvez vous mettre par deux pour jouer ensemble et, en utilisant le jumelage en jeu, trouver des personnes pour jouer à l’une de nos expériences des matchs amicaux de base (Classique, Balle mystère, Échanges, Roi de la colline, Max Chimie, Têtes et volées, Survie, Longue portée, Pas de règles). Les matchs se dérouleront selon les règles choisies et les récompenses seront les mêmes que pour un match amicaux en solo. C’est un excellent moyen d’essayer de nouvelles combinaisons de joueurs, de nouvelles équipes, ou simplement de travailler votre jeu d’équipe dans un environnement amical et sans risque.

(La coopération avec un partenaire en ligne n’est pas disponible dans les matchs amicaux FUT en ligne, Joue avec un ami et Jeu en coopération Co-Op)

Co-Op FIFA Trainer Improvements : Améliorations des entraîneurs de FIFA en coopération

Sachant qu’apprendre à jouer en équipe sera une nouvelle expérience pour de nombreuses personnes qui sont enthousiastes à l’idée de jouer au FUT Co-Op, je voudrais parler d’une amélioration qui a été apportée à l’entraîneur de la FIFA.

L’utilisation de l’entraîneur de la FIFA dans un jeu Co-Op permet de montrer les entrées des deux joueurs de l’équipe au fur et à mesure qu’elles se produisent. Les joueurs pourront ainsi voir ce que leur partenaire s’apprête à faire, ce qui leur permettra de réagir aux affichages à l’écran. Cela permet de mettre en place les bons runs sans avoir à se fier exclusivement à la communication vocale. J’espère que vous l’essaierez lorsque vous commencerez à jouer avec vos amis, c’est vraiment un excellent moyen de vous améliorer rapidement en jouant ensemble.

Événements FUT

Jouer ensemble ne se fera pas seulement sur le terrain, mais aussi en face à face. Dans FUT Events, vous pouvez collaborer et participer en remplissant des objectifs dans le jeu pour débloquer des récompenses en tant que communauté. Cette année, nous proposons deux nouveaux types d’événements pour les objectifs :

Événements communautaires

Avec les événements communautaires, chaque joueur qui remplit les objectifs dans des groupes spécifiques contribuera à un pool XP global. Au fur et à mesure que ce pool d’XP augmentera, la communauté progressera vers des seuils qui débloqueront des récompenses pour tous ceux qui auront atteint au moins un objectif de l’événement.

Événements d’équipe

Les événements par équipe diviseront la communauté en différentes équipes qui s’affronteront pour obtenir des récompenses. Rejoindre une équipe est facile, lorsque vous commencez l’événement, vous aurez le choix de soutenir une des cinq équipes au maximum, chacune ayant ses propres objectifs et récompenses.

Les équipes peuvent être constituées à partir de n’importe quel type de thème ou de concours. Êtes-vous l’équipe Pelé ou Maradona ? La Premier League ou la Bundesliga ? Que diriez-vous de Robots, Dinosaures ou Monstres marins ?

Quand il s’agit de choisir votre équipe, ne vous inquiétez pas de savoir laquelle compte le plus de membres, restez derrière votre favori car la compétition ne consiste pas à gagner le plus grand nombre d’XP au total. Les compétitions sont équilibrées en fonction de la contribution moyenne des membres de l’équipe à l’XP la plus élevée pour l’événement. Une fois que vous avez choisi votre équipe, commencez à remplir les objectifs afin d’aider votre équipe dans les classements.

À la fin du concours, l’équipe gagnante sera récompensée par de nouveaux articles de personnalisation pour montrer votre allégeance, crédits ou pack. Les types de récompenses disponibles changeront avec chaque événement tout au long de l’année. Nous avons des compétitions intéressantes à vous proposer cette année qui, j’en suis sûr, vous plairont. Et si votre équipe ne gagne pas la compétition, n’ayez crainte, il y aura toujours des récompenses de consolation disponibles dans le jeu pour les équipes perdantes.

Avec ces nouveaux événements dans le jeu, Les Objectifs sera un moyen encore meilleur pour les joueurs de se connecter sur et en dehors du terrain et de commencer à débloquer des récompenses ensemble.

STADE FUT

Les terrains sur lesquels vous jouez sont depuis longtemps l’un des principaux moyens de donner une identité à votre club, qu’il s’agisse d’Anfield, du Signal Iduna Park ou de l’un des nombreux autres stades sous licence que vous pouvez associer à votre équipe. Cette année, nous ajoutons à ces options quelque chose d’entièrement nouveau.

Pour FUT 21, nous avons construit le stade FUT pour en faire l’arène la plus personnalisable du jeu. Conçu à partir de zéro, le FUT Stadium évolue en même temps que votre club grâce à de nouvelles options de personnalisation qui vous permettent de créer un environnement qui représente vraiment votre club et qui peut prendre différents aspects. Que vous souhaitiez suivre un thème unique basé sur certains des contenus personnalisés du jeu, créer un thème représentatif de votre club de football favori, ou quelque part entre les deux, vous trouverez toutes sortes d’options différentes pour réaliser votre vision.

Vous commencerez l’Ultimate Team en déverrouillant le FUT Stadium. D’un design moderne inspiré des plus grands terrains du monde, le FUT Stadium sera le premier domicile de votre club de football nouvellement créé.

Pour commencer, vous aurez la possibilité de personnaliser l’insigne, le ballon, les kits, la célébration des défaillances, le tifo maison, le thème du stade, les chants de la foule et la couleur de la peinture de base de votre stade. En continuant à jouer, et en remplissant les objectifs d’étape, vous débloquerez de nouveaux emplacements pour les Tifos, commenterez les noms des clubs, les effets sonores et visuels des buts et de l’espace pour montrer les trophées que vous avez gagnés cette année.

Avec l’extension du stade des challengers FUT, votre stade augmentera en capacité, vous offrant encore plus de possibilités de personnalisation, avec des options de placement supplémentaires dans votre stade pour les Tifos et les trophées, ainsi que de nouvelles possibilités de personnalisation avec des motifs de fauche et de la peinture de but.

Au fur et à mesure que votre club continuera à se développer et que vous atteindrez vos objectifs au sein de l’Ultimate Team, vous serez à nouveau prêt à passer au stade des champions FUT, la plus grande extension disponible pour votre stade, et le stade par défaut pour jouer tous les matchs des champions FUT.

Le nouveau stade FUT a été associé à une nouvelle façon de personnaliser vos terrains dans les menus. Vous pouvez accéder rapidement à la personnalisation en appuyant sur n’importe quel menu FUT de haut niveau pour accéder directement aux écrans de personnalisation. Dans cet espace, vous pourrez contrôler l’aspect de votre Stade. Vous pourrez ainsi modifier rapidement le design de votre Stade et voir en temps réel à quoi il ressemblera dans le jeu puisque le Stade vous servira également d’arrière-plan dans les menus.

Au total, vous aurez la possibilité de personnaliser jusqu’à 34 places dans votre Stade et votre Club, et lorsque vous associez ce nombre au nombre d’options différentes en jeu pour chaque place, il existe de nombreuses façons de faire du Stade FUT le vôtre.

Si la personnalisation de ces stades n’est pas votre premier choix pour accueillir votre équipe, n’ayez crainte, vous aurez toujours accès aux stades sous licence que vous connaissez et que vous aimez, donc si votre vision de l’équipe ultime est de jouer à l’Etihad ou au Wanda Metropolitano, cela sera également entièrement pris en charge, avec des personnalisations aux Tifos et aux thèmes de stade pris en charge dans la plupart des stades.

(Image du moteur de jeu de la console de nouvelle génération)

Lorsqu’il s’agit de jouer dans le stade FUT, nous avons pris grand soin de nous assurer qu’il offre une expérience de jeu exceptionnelle. Les conditions d’éclairage ont été un facteur clé dans la façon dont nous avons conçu l’environnement, de jour comme de nuit. Une image vaut mille mots, alors laissez-nous vous donner un aperçu des différentes façons dont vous pourrez combiner les options pour créer une variété de looks pour votre club :

Nous sommes impatients de nous connecter et de voir l’éventail des configurations de stades de la communauté. Toutes vos options de personnalisation étant visibles par votre adversaire lors d’un match à domicile, quel accueil allez-vous leur réserver ?

Améliorations des principaux modes de compétition. Placements de Division Rivals à travers Clash D’Equipe + Récompenses de crédits promotionnelles

Dans FUT 21, l’une des choses que nous cherchons à créer est un chemin plus convivial que les joueurs de Clash D’Equipe peuvent emprunter lorsqu’ils sont prêts à passer d’une expérience solo à un jeu en ligne dans Division Rivals.

Les années précédentes, le classement des compétences en ligne était uniquement mesuré par vos matchs de classement, puis par d’autres matchs, à mesure que vous continuiez à jouer contre des joueurs de votre division. Pour de nombreux joueurs qui venaient principalement de jouer contre l’IA (Intelligence Artificiel) , cette transition était parfois difficile.

Cette année, vous disposerez d’une méthode de placement alternative pour vous aider à trouver votre niveau dans les divisions rivales. Les 30 premiers matchs disputés dans le cadre des clashs d’équipes tiendront compte de la difficulté de votre jeu et des résultats de vos parties pour déterminer votre niveau dans en division rivals.

L’objectif est d’identifier la division qui vous convient le mieux en jouant en solo. Nous pensons que cette méthode de placement alternative permettra une meilleure expérience en ligne pour les joueurs qui n’ont pas l’habitude de jouer en tête à tête, et pour ceux qui préfèrent apprendre le jeu en solo avant d’aller en ligne.

Pour les joueurs qui veulent sauter directement dans l’action dans les Rivaux, la méthode habituelle des 5 matches de placement restera une option. Des améliorations ont été apportées à la logique du match de placement par des ajustements afin de garantir que les joueurs se retrouvent à chaque fois dans la bonne division pour leur compétence de placement.

De nouvelles récompenses en crédits pour la « promotion » constituent un autre ajout à Division Rivals. Chaque fois que vous atteignez une nouvelle division dans Division Rivals, c’est maintenant plus gratifiant grâce à une récompense en crédit unique qui est ajoutée à votre club dès la promotion. 

(Les récompenses basées sur les divisions et les valeurs indiquées ne sont pas définitives)

Ce changement permettra également de mieux récompenser vos matches de placement, car une fois votre placement terminé, vous recevrez des crédits pour chaque division que vous avez traversée. Ainsi, si vous terminez votre placement dans la division 5, vous obtiendrez les pièces pour les divisions 10, 9, 8, 7, 6 et 5 en une seule fois, ce qui vous aidera à vous rapprocher du prochain joueur de votre équipe sur le marché des transferts.

Matchs hebdomadaires Division Rivals + nouveaux niveaux

Comme mentionné précédemment, un autre changement que nous mettons en place cette année est un plafond sur le nombre de matchs qui contribueront à l’accumulation des scores hebdomadaires dans les divisions rivals. Ce changement est effectué après avoir constaté des résultats positifs dans les Clashs d’équipes, afin de s’assurer que ceux qui jouent dans la compétition hebdomadaire de Divisions Rivals ont une expérience plus prévisible d’une semaine à l’autre. Désormais, après avoir terminé vos 30 premiers matchs de rivals, les matchs cesseront de s’ajouter à votre score hebdomadaire. Grâce à ce changement, les joueurs qui jouent en Divisions Rivals plus de 30 fois par semaine peuvent continuer à progresser par rapport à leurs objectifs, obtenir un meilleur classement et accéder à de nouvelles divisions, mais ils ne rendront pas la tâche plus difficile aux joueurs ayant un calendrier de jeu plus serré pour participer au classement hebdomadaire en continuant à jouer.

Ce changement s’accompagne de l’ajout d’un nouveau rang dans les classements qui sont ajoutés pour équilibrer les efforts nécessaires pour atteindre certaines des récompenses du rang intermédiaire. Les joueurs Division Rivals disposeront désormais de 6 rangs au lieu de 5 pour répartir les joueurs plus ou moins, ce qui fait que leurs résultats et leurs matchs hebdomadaires sont un facteur légèrement plus important dans leur classement dans la compétition.

Classement supérieur élargi

Fut Champions et les Clashs D’Equipes auront tous deux une augmentation de la taille des classements, passant du Top 100 que nous avons depuis le lancement de Fut Champions sur FUT 17 à un Top 200.

Au fur et à mesure que les modes ont continué à se développer, la compétition serrée entre les meilleurs joueurs a donné lieu à des performances incroyables dans les Clash D’Equipe et en Fut Champions. Cependant, cela signifie que parfois les joueurs qui ont réalisé de grandes performances n’ont pas eu la visibilité qu’ils méritaient, manquant de peu et tombant dans le rang Elite 1.

Grâce à l’élargissement du classement à un Top 200, nous offrirons un niveau de visibilité plus élevé aux joueurs les plus performants dans les deux compétitions. Cela sera associé à une extension des récompenses dans le Top 200.
Nous prévoyons de doubler la taille des niveaux précédents, à l’exception du TOP 1, afin que les joueurs classés de 101 à 200 ne soient pas seulement récompensés par les plus bas du Top 100.

Top 1 (monde) continuera à être une position exclusive dans les rangs, mais au-delà, nous avons les changements suivants :

Live FUT Friendlies : Matchs amicaux FUT en Ligne

Avec les matchs amicaux en ligne, nous combinons les règles de l’équipe, avec les différentes règles de la maison dans « Friendlies », pour créer de nouvelles façons de jouer amusantes et variées qui seront actives pendant un temps limité.

Les règles de l’équipe sont des exigences de construction d’équipe qui vous obligent à réfléchir au type d’équipe que vous allez amener dans le match. Par exemple, elles peuvent être configurées selon des règles simples comme « 3 joueurs maximum de la Premier League », ou « uniquement les joueurs Argent ou Bronze ». Vous pouvez également définir des règles plus avancées comme « Max 2 joueurs de la même ligue, minimum 100 en collectif ».

Si vous recherchez quelque chose de plus compétitif, nous créerons occasionnellement des « Live Friendlies » jumelés à des objectifs avec un nombre limité de jeux au total. Par exemple, vous pouvez trouver un événement avec un maximum de 4 matchs jumelés avec un objectif vous demandant de gagner une partie, mais ce sera toujours une façon de jouer le jeu de manière nouvelle et intéressante.

Moments significatifs

Dans le passé, les objets spéciaux étaient limités dans la façon dont ils pouvaient être améliorés, limités aux six attributs de visage d’un objet de joueur : Vitesse, tir, passe, dribble, défense et physique. Cela nous permettait d’améliorer les joueurs, mais pas de cibler les attributs spécifiques à augmenter en fonction des événements spécifiques qui se produisent dans un match.

Dans FUT 21, la création d’une nouvelle fonction qui permettra à certains joueur spéciaux, tels que les joueurs Moments, de mieux refléter les moments du monde réel du football sur lesquels ils sont basés.

Par exemple, si Trent Alexander-Arnold devait recevoir une carte Moments pour le célébrer en tant que spécialiste du coup de pied arrêté lors du match précédents, son nombre de passes augmenterait afin d’augmenter sa statistique de précision sur coup franc. Dans FUT 21, nous serons en mesure d’augmenter sa précision sur coup franc à de nouveaux niveaux sans affecter ses passes courtes et longues afin de mieux refléter ses capacités sur le terrain dans FUT.

Menus de jeu mis à jour

Une re programmation majeure de la conception des menus de 21 a eu lieu et la simplification de l’organisation, tout en donnant un accès rapide à certaines parties clés du jeu.

Pour le décomposer, commençons par le premier grand changement.

Les menus ont été divisés en deux points d’information clés et une barre de navigation. Le premier point d’information est la grande fenêtre à gauche dans l’image ci-dessus, qui sera utilisée pour fournir des informations contextuelles sur FUT en fonction de l’espace que vous êtes en train de mettre en évidence. La deuxième fenêtre, plus petite, sur la droite, fournira des informations sur tout ce qui se passe dans le monde de FUT.

Ces deux fenêtres disposent d’options d’appel rapide qui peuvent vous amener aux informations pertinentes affichées ou vous permettre de plonger plus profondément et d’en savoir plus.

La barre de navigation a été grandement simplifiée avec les nouvelles, les objectifs, le jeu, les transferts, le shop et d’autres options.

La section « News » est nouvelle pour Ultimate Team et contiendra des informations sur les événements qui se produisent dans le jeu, comme les notes de mise à jour des titres, et les mises à jour des contenus tout au long de l’année. Cette section sera disponible à la demande directement dans le jeu, afin que vous ne manquiez jamais les dernières nouvelles.

Le menu de jeu a combiné les modes solo et en ligne en un seul endroit facile d’accès.

Ensuite, il y aura un accès plus rapide à l’Equipe et à la customisation dans le jeu. Depuis n’importe quel endroit dans les menus de haut niveau, vous pourrez appuyer sur la manette et accéder rapidement à ces deux zones.

Dans les menus de l’équipe, l’ajout d’un nouveau bouton de visualisation de la liste lors du balayage des joueurs. Cette vue peut vous aider à comparer rapidement les joueurs à l’écran pour trouver celui qui convient le mieux à vos besoins.

La fonctionnalité du menu radial a été étendu à un plus grand nombre d’endroits dans le club, ce qui permet des raccourcis plus rapides vers l’action pour vos joueurs lorsque vous naviguez.

Lorsque vous sélectionnez « Emmenez-moi là-bas  » dans un objectif, l’ajout d’un pop-out que vous pouvez basculer pour vous rapprocher rapidement les exigences de l’objectif que vous essayez de remplir.

Tous ces changements apportés au système de menus se combinent pour être beaucoup plus intuitifs, informatifs, rapides et faciles à naviguer que les années précédentes.

Retrait des Formes et Entrainements

Dans un effort pour rationaliser les systèmes du jeu, nous avons décidé, pour différentes raisons, de supprimer les éléments Forme et Entrainement dans FUT 21.

Les articles de forme ont été un élément de gestion léger dans l’Ultimate Team depuis le tout début. La dégradation de la condition physique des joueurs a été mise dans le jeu à l’origine pour encourager la rotation dans l’équipe et pour simuler certaines des décisions de gestion que les équipes de football doivent prendre.

Cependant, nous avons évalué ces mécanismes et avons décidé qu’ils ne produisaient pas l’effet désiré dans la rotation et que les joueurs passaient du temps à faire une action de gestion qui était fréquemment requise et, finalement, pas très amusante.

Ainsi, cette année, alors que la forme physique et l’endurance du joueur seront toujours des facteurs importants à l’intérieur d’un match, dictant, par exemple, combien vous pouvez sprinter et pendant combien de temps, vous n’aurez plus à gérer cette mécanique dans les menus également.

Tous les joueurs de FUT 21 commenceront chaque match à pleine forme.

Les objets d’entraînement étaient également un élément de base du jeu, permettant l’application de coups de pouce aux joueurs pour une seule partie.

Cette mécanique n’était pas utilisée dans le jeu par la grande majorité des joueurs, donc nous avons décidé, plutôt que de continuer avec cette fonctionnalité et de donner aux gens des objets dans des packs qu’ils n’utilisent pas, de la supprimer et de simplifier cet espace dans le jeu.

Suite à ces deux changements, nous retirons également du jeu les éléments du personnel liés au conditionnement physique, à l’entraînement et à la guérison.

Nous avons également profité de l’occasion pour simplifier les articles de guérison. Dans FUT 21, les objets de soins ne seront plus ciblés sur des blessures spécifiques. Il n’y aura plus que deux objets de soins dans le jeu : Objets communs et rares en or.

Elles seront applicables à tout type de blessure et réduiront la durée de la blessure de 2 et 5 matchs respectivement.

Les packs de FUT 21 ont été rééquilibrés en fonction de ces changements et nous avons ajouté une série de nouvelles options de personnalisation des clubs sous licence, allant des Tifos de club et des thèmes de stade pour une série de grands clubs de FUT, aux kits et emblème déjà disponibles que vous trouvez actuellement dans les packs, pour vous aider à mieux réaliser votre vision de la personnalisation. Nous allons également augmenter légèrement la fréquence des Styles de Chimie pour vous aider à personnaliser plus facilement les effets de la Chimie à votre goût.

ICÔNES: Le FUT 100

Cette année, nous avons ajouté quelques nouveaux noms clés à la liste des ICÔNS, et nous allons avoir 100 ICÔNES en jeu cette année pour la toute première fois.

Nous avons déjà plusieurs des plus grands joueurs de football de tous les temps, comme Pelé, Zidane, Ronaldo, Cruyff et Maradona. Cette année, la liste s’allonge encore avec Xavi, Philip Lahm et « The King » Eric Cantona.

Consultez la liste complète :

La prochaine génération de consoles

Nous nous dirigeons vers une période passionnante dans le domaine du jeu avec la sortie imminente de la PlayStation 5 et de la Xbox Series X.

Chez EA SPORTS, si vous prévoyez de passer à la prochaine génération de consoles, vous aurez la meilleure expérience possible et que vous n’aurez pas à attendre pour lancer votre Club FUT.

Avec le double abonnement*, lorsque vous achetez FIFA 21 sur PlayStation 4 (ou Xbox One), vous obtenez automatiquement FIFA 21 pour la PlayStation®5 (ou Xbox Series X) et, lorsque vous faites la transition vers la console de nouvelle génération correspondante, votre club FUT avec tous vos progrès et vos équipes sera prêt à reprendre là où vous vous êtes arrêté. Vous pourrez également passer sans problème de la PlayStation®4 à la PlayStation®5 ou de la Xbox One à la Xbox Series X et continuer à jouer grâce à un service partagé qui relie les jeux au sein d’une même famille de consoles. Les consoles sans disque nécessitent l’achat numérique d’un droit de mise à niveau.

Cela signifie qu’il y aura un marché de transfert partagé, des classements pour les modes et des événements/objectifs FUT entre la PlayStation 4 et la PlayStation 5 ou la Xbox One et la Xbox Series X.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, il y a de nombreuses fonctionnalités et améliorations à FUT 21 cette année. Avec le Co-Op, le FUT Stadium, les FUT Events, les FUT Live Friendlies, et bien d’autres ajouts au jeu, je pense que ce sera une autre grande année pour les fans de l’Ultimate Team.